Le personnel et l’administration de FILSAH, SN CITEC et SAP Olympic à l’école du Haut Conseil du Dialogue Social

Ils sont tous des agents de l’administration et représentants du personnel des sociétés FILSAH, SAP OLYMPIC, et de la SN CITEC. Ils participent ici à une formation sur le dialogue social et la productivité en milieu entreprises. Une formation mise en place par le Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS). A travers cette formation, le HCDS entend réduire les conflits sociaux au sein des entreprises. Une chose qui va contribuer à booster la productivité des entreprises, et partant, l’économie du pays. La cérémonie d’ouverture de cette session de formation a eu lieu ce mardi 12 juillet 2022 et va se dérouler pendant 4 jours.

La suite après cette publicité

Pour le Pr Jean Marc PALM, Président du HCDS, le Dialogue social a une grande importance dans la vie des entreprises. « Cela permet d’avoir des relations apaisées au travail ; et comme nous avons joint ça à la productivité, ça permet également qu’on produise quelque chose et qu’on enrichisse le pays. Donc c’est une formation qui va permettre aux ouvriers ainsi qu’à l’administration des différentes entreprises de travailler dans un climat de paix et de sérénité », a déclaré le Pr Jean Marc PALM, Président du HCDS.

Du 12 au 15 Juillet, les participants seront dotés de connaissances sur des thématiques qui traitent du dialogue social en milieu entreprises, dans sa globalité afin qu’au retour, ils cultivent ces valeurs et contribuer à l’apaisement du climat social dans leurs entreprises respectives.

Il s’agit d’un module sur les fondements du dialogue social et ses effets bénéfiques pour l’entreprise ; un module sur les droits et devoirs des parties prenantes dans l’entreprise ; un module sur les mécanismes de prévention et de gestion des conflits dans l’entreprise ; un module sur les techniques de base d’une négociation collective et un module sur le dialogue social et la productivité dans l’entreprise.

« Toutes ces thématiques seront développées sous forme de plénière avec des exposés suivis de débats. A l’issue de ces exposés et débats, suivront des travaux de groupes qui permettront de dégager des pistes d’amélioration du dialogue social au sein des structures », a affirmé Olivier Guy OUEDRAOGO, Vice-Président du HCDS.

Le Président du HCDS a invité les participants à s’investir et donner le meilleur d’eux mêmes afin que cette activité puisse contribuer significativement à une meilleure prévention et gestion des crises dans leurs entreprises. cette formation va s’étendre sur tout le territoire national, et prend en compte toutes les sociétés privées comme publiques, selon les organisateurs.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page