Transition politique et réconciliation nationale au Burkina : La CNP réfléchit à son apport

La Convention nationale pour le progrès (CNP) a tenu sa première convention nationale, ce dimanche 17 juillet 2022 à Ouagadougou. Zambemdé Théodore Sawadogo, président du parti, a présidé la cérémonie d’ouverture des travaux.  

La suite après cette publicité

« Transition politique et réconciliation nationale : Quelle contribution de la Convention nationale pour le progrès (CNP) ? ». Tel est le thème autour duquel a été tenue la première convention nationale de la CNP.

Zambemdé Théodore Sawadogo
Zambemdé Théodore Sawadogo, président du parti.

En effet, selon le président du parti, Zambemdé Théodore Sawadogo, la problématique sécuritaire et humanitaire et la mise à mal de la cohésion sociale dans le pays a conduit à un régime de transition politique, dirigé par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR).

Pour lui, cette situation interpelle tout le monde et en premier lieu, les partis et formations politiques. « C’est pourquoi, notre parti a voulu apporter sa modeste contribution à travers l’organisation de la présente convention qui devrait déboucher sur des recommandations réalistes et réalisables visant à permettre une bonne transition politique porteuse de sécurité, de paix, de cohésion sociale et d’espoir pour des lendemains meilleurs », a-t-il justifié la présente tenue.

Nos réflexions, a-t-il dit en sus, « devraient également aboutir à des propositions concrètes pour parvenir à une réconciliation nationale sincère et durable ». Avant son intervention, les premiers représentants des jeunes, des femmes et des personnes âgées du parti ont de même pris la parole pour faire savoir cette nécessité de se tourner vers la paix en empruntant le chemin véritable de la réconciliation, du pardon.

A cette première convention nationale du CNP, ont également pris part des autorités coutumières, des partis politiques, des Organisations de la société civile (OSC), des structures de l’administration publique et des structures spécialisées en matière de démocratie et de bonne gouvernance.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page