32ème édition des camps vacances islamiques : Deux semaines pour initier les tout-petits aux valeurs sociales et islamiques

Le Cercle d’Études, de Recherche et de Formation Islamique (CERFI) et l’Association des Élèves et Étudiants Musulmans au Burkina (AEEMB) tiennent la 32ème édition de leurs traditionnels Camps vacances islamiques du 16 au 31 juillet 2022. Pendant deux semaines, environ 1700 enfants dont l’âge est compris entre 6 à 14 ans, issus des quatre coins du Burkina sont attendus pour une initiation  aux principes de base de la religion musulmane. 

La suite après cette publicité

Le thème retenu pour cette édition lancée ce dimanche 17 juillet 2022 est « l’éducation de l’enfant musulman à l’épreuve du numérique ». Un thème qui a pour objectif, selon le coordinateur national de ces camps vacances, Aboubacar Koudougou, de permettre aux enfants musulmans de pouvoir s’amuser, fraterniser, se connaître, mais aussi connaître les contours de leur religion.

Pour ce faire, 21 camps sont installés sur l’étendue du territoire national, en croire les propos du coordinateur. Toujours selon ses dires, « les zones à fort déficit sécuritaire, nous ne les avons pas oubliées. Nous avons aussi prévu des colonies là-bas, mais à la différence, elles seront externes. C’est-a-dire  ils viendront suivre les cours et rentrer chez eux. Dans les autres zones, ils seront internés et toutes ces colonies vont de 10 à 15 jours ». 

Au-delà d’inculquer les valeurs musulmanes aux enfants, il s’agit également, pour le coordinateur, de permettre aux enfants de s’épanouir tout en apprenant pendant leurs vacances. « Apprendre sa religion est très important. Un homme qui ne connait pas sa religion est un homme perdu, quelle que soit sa religion. Voilà pourquoi nous voulons le faire avec les enfants.

C’est vrai qu’il y a une grande partie réservée à l’apprentissage de la religion, mais nous avons intégré différents jeux pour faciliter cet apprentissage. Nous avons aussi ajouté des jeux manuels pour pouvoir détecter le génie des enfants », a-t-il ajouté.

 Le coordinateur national de ces camps vacances, Aboubacar  Koudougou

Ces Camps Vacances en sont à leur 32ème édition à Ouagadougou, 27ème à Bobo-Dioulasso et d’autres éditions différentes dans beaucoup d’autres villes du Burkina Faso. A ce sujet, Aboubacar Koudougou a indiqué comme innovation que pour cette année, les enfants ne seront plus regroupés en fonction de leur niveau scolaire mais en fonction de leurs connaissances du Coran.

En rappel, c’est depuis 1989 que l’AEEMB et le CERFI ont initié ces colonies de vacances islamiques avec le même objectif qui est de donner une éducation islamique de base aux tout-petits, de cultiver et susciter en eux la fraternité et la vie communautaire.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page