Chemin de fer Abidjan – Ouagadougou : L’engin de construction et de réhabilitation de la voie ferrée commandé par SITARAIL attendu en mi-août à Abidjan

La nouvelle bourreuse – niveleuse – dresseuse, récemment commandée par SITARAIL, en route pour Abidjan, a informé l’entreprise sur sa page Facebook. En effet, toujours selon SITARAIL, l’engin a quitté, le weekend dernier, les usines du constructeur autrichien Plasser & Theurer pour être acheminé par voie maritime jusqu’aux côtes abidjanaises, où il est attendu en mi-août prochain.

La suite après cette publicité

Pour rappel, cet engin est essentiel dans les travaux de construction et de réhabilitation de la voie ferrée, notamment au bon positionnement et au compactage du ballast sous les traverses afin de rétablir les meilleurs paramètres de la voie ferrée.

L’entreprise a indiqué que cette nouvelle bourreuse est dotée d’une technologie de dernière génération qui permet une cadence de travail plus élevée ainsi qu’une meilleure précision lors des opérations de maintenance de la voie ferrée.

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Un commentaire

  1. 2 Petites questions liées aux responsables de la SITARAIL qui ont acheté ce nouvel engin ferroviaire :
    1) cette bourreuse, dresseuse et auto niveleuse permet-elle de faire son travail aussi bien sur une voie métrique (1 mètre) que sur une voie standard (1,435 mètre) ? ;
    2) faudra t-il acheter un autre engin pour voie standard, quand nous comprendrons enfin que moderniser notre chemin de fer commun Abidjan Ouagadougou, c’est de passer de la voie métrique actuelle, qui est caduque, à la voie standard, plus moderne et utilisée partout dans le monde ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page