FESPACO 2023: Le comité d’organisation dévoile les noms des 8 membres du comité international de sélection

Le comité d’organisation de la 28eme édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou était face à la presse, ce mardi 19 juillet 2022, pour annoncer l’édition qui aura lieu du 25 février au 4 mars 2023 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Dans 7 mois, la capitale du Burkina Faso sera sous les projecteurs du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). En prélude à cette 28eme édition qui se tiendra du 25 février  au 4 mars 2023, le comité d’organisation a donné les grandes articulations, du plus grand festival du cinéma africain, ce mardi 19 juillet 2022.

Le thème de la paix comme résilience

« Cinéma d’Afrique et culture de la paix », c’est sous cette thématique que se tiendra ce rendez-vous du cinéma panafricain. Un thème au dire, de Valérie Kaboré, ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, montre la résilience face aux différentes violences qui menacent la survie de l’humanité. Pour elle, ce changement de paradigme est  nécessaire.

« Une thématique importante car nous savons que nos cinématographies façonnent les attitudes, les comportements et les opinions. Elles influent nécessairement par leurs messages et leurs images sur nos valeurs et nos comportements. C’est la raison pour laquelle, la culture de la paix qui est un processus permanent doit  transparaitre dans la création cinématographique, car il y va de sa contribution au développement national, de sa survie », dit-elle.

Justin Ouoro, est le concepteur du thème de la 28eme édition du Fespaco. Il renchérit que la tenue de cette édition sur ce thème est l’expression de la résilience et l’utilité sociale des productions cinématographes en contexte de violence.

Il laisse entendre que cette thématique va s’articuler sur 3 panels, dont le premier portera sur l’imaginaire cinématographiques de construction de la paix : mémoire, coexistence, adaptation, résilience, innovation. Le deuxième panel sur les cinémas d’Afrique face aux inégalités sociales, à l’exclusion, au terrorisme, à la mal gouvernance, aux défis humanitaires lies aux conflits et aux changements climatiques et le troisième panel qui portera sur Filmer la guerre, filmer la paix, enjeux esthétiques, socio-culturels et économiques.

La sélection officielle et le comité international de sélection Fespaco

 Le comité d’organisation a présenté la sélection officielle qui comporte deux sections. La première section,  compétition officielle qui est repartie en 8 catégories à savoir la fiction long métrage, le documentaire long métrage, le FESPACO shorts, les film d’animation, les films des écoles, le FESPACO séries, les perspectives et Burkina. La deuxième section hors compétition avec quatre catégories, la section ‘’panorama’’, la section ‘’ FESPACO  classics’’, le FESPACO sukabe ( enfants) et la projections spéciales (focus pays invité, cartes blanches).

 Le comité international de sélection Fespaco 2023 est composé de 8 membres. Claire Diap et Guy Désiré Yameogo du Burkina, Hawa Essuman du Kenya, Enoka Julien Ayemba, Pedro Pimenta du Mozambique, Enoka Julien Ayemba du Cameroun, Lina Chabanne de la Tunisie, Laza Razanajatovo de Madagascar, Farah Clémentine Dramani-Issoufou du Bemin.

Pour rappel, les inscriptions de films pour les différentes catégories de compétition ont débuté le 31 mars 2022 et se poursuivent jusqu’au 31 octobre 2022. Selon le délégué général du FESPACO, Moussa Alex SAWADOGO, les inscriptions se font exclusivement en ligne pour l’édition 2023 car dit-il, «aucun document physique ne sera reçu».

 Saly OUATTARA

Burkina24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page