Mécanisme de suivi de la Transition au Burkina Faso: Bientôt un comité d’experts pour approfondir la réflexion

Le Président en exercice de la CEDEAO, Umaro Sissoco EMBALO, a échangé ce dimanche 24 juillet 2022 dans  l’après-midi, avec une délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre, Albert Ouédraogo. Les deux parties se sont entretenues sur les conclusions du sommet de l’Organisation régionale du 03 juillet dernier à Accra, au Ghana. Il a surtout été question de la mise en place d’un mécanisme de suivi de la Transition, préconisé par les travaux de ce sommet.

La suite après cette publicité

La CEDEAO et le Gouvernement burkinabè sont véritablement engagés à travailler de façon concertée, pour une réussite de la Transition dans notre pays. Le président en exercice de l’Organisation régionale qui séjourne au Burkina Faso, multiplie les concertations avec différents acteurs, pour échanger sur les grandes décisions prises au sommet d’Accra, au Ghana.

Après un tête-à-tête avec le Président du Faso dans la matinée, Umaro Sissoco EMBALO et sa délégation étaient face au Gouvernement, pour réexaminer quelques axes majeurs du compromis dynamique que notre pays a trouvé avec l’Organisation régionale.

« Nous avons surtout échangé sur le mécanisme qui doit être mis en place pour le suivi et l’évaluation de la Transition. Nous nous sommes accordés bien entendu sur les indicateurs, mais également nous nous sommes accordés sur le format de ce mécanisme et les contours surtout. Et il a été convenu que la réflexion sur ce mécanisme va être approfondie par un comité d’experts qui va nous proposer un format définitif », a expliqué le Premier ministre, Albert Ouédraogo, à l’issue des échanges.

D’ores et déjà, une idée se dégage sur les entités qui vont composer ce mécanisme. Le Chef du Gouvernement cite notamment le Burkina Faso, la CEDEAO, l’Union africaine.

Il pourrait être élargi à d’autres acteurs pour constituer un cadre de dialogue auprès duquel les résultats de l’évaluation et du suivi seront reversés, a dit le Premier ministre.

A noter que cette rencontre a connu la participation du Facilitateur de la CEDEAO, Mahamadou ISSOUFOU et du président de la Commission de la CEDEAO, Omar Alieu TOURAY.

Source : DCRP/Primature

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page