Etudes à l’étranger : Access international studies, une agence portée par des jeunes pour soutenir les jeunes

Bienvenue Domboue, Gérant de Access international studies (AIS), accompagné de ses collaborateurs Me Maïmouna Togo, Avocate au Barreau du Québec et Dr Saidou Segueda, face à la presse ce mardi 26 juillet 2022 à Ouagadougou, a présenté les offres de son agence en termes d’accompagnement pour les études à l’étranger, notamment au Canada.

La suite après cette publicité

Access international studies (AIS) a décidé, dans le cadre de la mission qu’elle s’est donnée d’accompagner tout porteur de projet d’études à l’étranger, de s’attacher les services d’experts. Pour le cas particulièrement du Canada, ce sont Me Maïmouna Togo, Avocate inscrite au Barreau du Québec et Dr Saidou Segueda, spécialiste du système universitaire canadien.

Me Maïmouna Togo.
Me Maïmouna Togo, Avocate inscrite au Barreau du Québec.

« En ce qui concerne l’immigration au Canada, il y a beaucoup de spécificités. Toute personne peut s’inscrire et obtenir le permis d’étude pour pouvoir faire ses études. Maintenant, si vous vous faites accompagner par des personnes qui s’y connaissent dans le métier, c’est très important. C’est un avantage de collaborer avec un Avocat dans la mesure où le permis d’étude est de compétence fédérale », a indiqué Me Maïmouna Togo.

Afin de mieux faire comprendre l’importance du rôle de l’Avocat dans le processus de soumission de son dossier d’immigration, elle a pris un cas pratique. « Si une personne ordinaire par exemple soumet son dossier d’immigration, on peut vous répondre dans l’immédiat ou pas.

Alors que l’avocat sait les dispositions à prendre pour demander aux autorités d’immigration plus d’explications sur la lenteur de la réponse. Il y a des stratégies que nous adoptons pour pouvoir accompagner l’étudiant jusqu’à la fin du processus », a-t-elle entre autres expliqué.

Canada, France, Turquie, Maroc…

Dr Saidou Segueda, Coordonnateur en reconnaissance des acquis et compétences des enseignants formés à l’extérieur du Canada (RAC-EFE) à l’UdeM, s’est appuyé sur sa maitrise du fonctionnement du système universitaire canadien, les modalités d’admission, le statut d’étudiant, etc. pour rassurer et renforcer la crédibilité de l’agence AIS.

« Ceux qui voudraient vraiment aller étudier au Canada, c’est de comprendre que le Canada actuellement est pratiquement le 2e pays au monde où les conditions d’études sont les mieux réunies pour les étudiants. Donc, si vous choisissez d’aller étudier au Canada, pour ma part, vous avez frappé à la bonne porte (Access international studies, ndlr) », a-t-il aussi fait savoir.

Bienvenue Domboue.
Bienvenue Domboue, Gérant de Access international studies (AIS).

Bienvenue Domboue, Gérant de Access international studies (AIS), a laissé entendre que tout comme le Canada, son agence a de la crédibilité et l’expertise nécessaire pour les pays tels que la France, la Turquie, la Tunisie, le Maroc. Il a de même dit son ambition d’aller au-delà de ces pays.

Access international studies (AIS), intervenant plus exactement dans le conseil-orientation, l’accompagnement juridique, la demande d’inscription dans les universités, la procédure administrative, la procédure de visa, l’hébergement, l’accueil et l’installation a été créée en 2018 par des étudiants et anciens étudiants burkinabè à l’étranger sous le nom de Access Morocco.

Elle est née du désir de ses membres fondateurs d’épargner à leurs jeunes frères et sœurs les difficultés liées aux études à l’étranger qu’ils ont vécues. L’agence AIS, c’est plus d’une centaine de jeunes burkinabè accompagnés à l’étranger et une vingtaine d’universités partenaires.

Tambi Serge Pacôme ZONGO

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page