Tribune | Dr Evariste Faustin Konsimbo répond à Yéli Monique Kam

Ceci est une tribune du Dr Evariste Faustin Konsimbo, Citoyen burkinabè, intitulée « Réaction de Monique Kam aux propos de l’ambassadeur de la République française : Le prix du devoir de franchise ». 

Suite aux propos controversés de l’ambassadeur de la République française, Madame Yéli Monique Kam a lancé, au nom du Mouvement M30 Naaba Wobgo, une campagne publique [1] exigeant tout à la fois « le départ de l’ambassadeur de la France, Monsieur Luc Hallade », « le retrait des assistants techniques français de toutes nos institutions », « la résiliation immédiate des accords militaires avec la France » et « la suspension des accords économiques ».

La suite après cette publicité

La politique française en Afrique, ou de quelques autres puissances étrangères, n’est pas un tabou au Burkina Faso, chacun étant libre de poser sa voix dans le concert de ceux qui voient dans la République française un facteur d’aliénation de notre souveraineté nationale. Même si la harangue
politicienne a ses règles, peu soucieuses de la finesse des arguments, il n’est jamais inutile d’examiner des questions aussi graves avec sérénité, en commençant par rétablir chacun des protagonistes dans la réalité de ses propos. Lire ici ⤵️

Réaction1 de Monique Kam aux propos de l 'Ambassadeur de France

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page