Sport par le vélo Ouaga-Saponé : « Le nombre de participants ne cesse d’augmenter chaque année » (Abdoul Bilgo)

La quatrième édition du sport par le vélo Ouaga-Saponé organisée par l’Union des anciens élèves du lycée départemental de Saponé a eu lieu ce samedi 6 août 2022. Les participants ont parcouru environ 30 kilomètres pour rallier le point de chute : Le lycée départemental de Saponé.  

La suite après cette publicité

C’est devant l’église catholique de Tengandogo que les participants ont pris d’assaut la RN6 pour cette 4e édition du sport par le vélo avec comme point de chute, le lycée départemental de Saponé. Plus d’une centaine de participants ont souscrit à cet exercice.

Les participants avant le top départ

Chose qui n’a pas été aussi facile pour la plupart des «cyclistes» mais les organisateurs ont prévu plusieurs points de rafraîchissement au cours du trajet pour  permettre aux différents participants de récupérer.

À l’origine réservée qu’aux ressortissants de Saponé, l’activité commence par dépasser les frontières de la province du Bazèga et de la région du Centre-Sud, d’où est situé le département et la commune rurale de Saponé.

C’est ce qu’a affirmé Abdoul Bilgo, président du comité d’organisation de cette 4e édition du sport par le vélo Ouaga-Saponé. Ainsi, il a rappelé que cette activité a vu le jour dans le but de permettre aux anciens élèves du lycée départemental de Saponé de se retrouver. Ce, afin de voir comment ils peuvent apporter leur contribution à leur alma mater (lycée départemental de Saponé) en particulier et à leur commune en général.

Abdoul Bilgo, président du comité d’organisation

Conscients du fait que le sport soit un outil qui renforce encore plus les liens, c’est  ainsi que ces anciens camarades d’école  ont jugé utile de faire du « sport par le vélo », l’une de leurs activités phares, en plus d’autres rencontres qu’ils tiennent régulièrement. Et la mayonnaise est en train de prendre au vu de la mobilisation des participants.

«La participation à chaque édition s’accroît, on a le nombre de participants qui ne cesse d’augmenter chaque année. Ce qui nous touche davantage cette année, c’est qu’on a des gens qui n’ont rien à voir avec Saponé, qui ne sont pas originaires d’ici mais qui sont là. 

C’est pour dire qu’aujourd’hui, l’activité ne concerne plus les enfants de Saponé seulement mais elle est en train de devenir un rendez-vous national. Et on se réjouit de la mobilisation qui est encore grande que l’année passée. Il y a plus d’une centaine de participants et ça fait vraiment plaisir de se retrouver », s’est-il réjoui.

Comme à l’édition précédente, l’amicale des anciens élèves du lycée départemental de Saponé ont mobilisé des fournitures de bureau pour venir en aide à leur ancienne école. Cependant, ces anciens élèves veulent aller au-delà des fournitures de bureau qu’ils apportent chaque année.

Ils ont ainsi lancé un appel à souscription à l’endroit de tous les ressortissants de Saponé afin qu’à travers les ressources qui seront collectées qu’ils viennent en aide à leur ancien établissement en termes d’infrastructures.

«On a des projets à court, moyen et long terme pour le lycée. Des projets qui vont du matériel aux locaux. Nous demandons aux enfants et amis de Saponé d’apporter ce qu’ils peuvent et petit à petit, on va donner un nouveau visage à notre établissement», a lancé Abdoul Bilgo.

Daouda Sané, ambassadeur de l’édition

Daouda Sané, communicateur et animateur radio a été désigné ambassadeur de cette 4e édition. Il dit apprécier deux aspects lors de cet événement. En premier lieu, le sport et en second lieu, le côté social de l’activité.

«Ouaga-Saponé c’est un trajet que je connais mais je le vis différemment cette fois en faisant du sport, en rencontrant du monde mais aussi en l’associant à un évènement qui, à mon sens est noble et qui mérite qu’on s’y attarde», a-t-il laissé entendre en affirmant qu’il reste l’ambassadeur du «sport par le vélo», même si pour les prochaines éditions ce n’est pas lui qui pourrait être désigné.

«Vous savez, mon village est un peu devant Saponé mais à travers cette activité, je découvre le trajet autrement. Sur le trajet, on voit beaucoup de choses, on voit de belles choses mais surtout, on prend plaisir dans l’amitié et dans la fraternité », a-t-il loué l’initiative.

Après leur arrivée à l’enceinte de leur ancien lycée, les «cyclistes» ont eu droit à des activités de détente notamment des prestations d’artistes dont la plupart sont des anciens élèves de ce lycée.

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page