Burkina : Il y a des signes d’un retour progressif des déplacés internes dans leurs localités, selon Yéro Boly

Le gouvernement a tenu une conférence de presse ce 12 août 2022 à la salle de conférence du ministère des affaires étrangères. Le ministre d’État, ministre  auprès du Président du Faso chargé de la Cohésion sociale et de la réconciliation nationale, Yero Boly, est revenu sur le phénomène des déplacements de populations suite au terrorisme. 

La suite après cette publicité

Les actions du gouvernement ont conduit à un retour progressif des populations dans des localités jadis vidées, à en croire le ministre Yéro Boly. « Dans certaines provinces, les marchés hebdomadaires qui ont souvent lieu tous les trois jours, sont déjà ouverts et fonctionnels », a rassuré le ministre. 

C’est le cas, dit-il, dans la ville de Dori, à Gorom-gorom et dans certaines localités dans le Yatenga. « Ces marchés qui étaient fermés il y a quelque temps, sont redevenus fonctionnels et les populations les fréquentent », a confié Yéro Boly. 

« Ce sont les signes d’un retour progressif de ces populations dans leur localité », se réjouit le ministre chargé de la réconciliation nationale. 

Hamadou Ouédraogo 

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Formidable !

    Le ministre devrait faire une mission à Sebba dans le Yagha pour expliquer aux résident « aveugles » à ces « signes » qu’en réalité, tout va mieux sur le plan sécuritaire.

    Et parlant du Nord, aller dire à tous qu’en dépit des 10 morts de l’attaque du Lundi 8 à Seguenega qu’en fait, la sécurité est revenue.

    Il devrait continuer à Namsigui dans le Bam pour dire aux fuyards qu’ils sont sensé revenir au contraire parce « les marchés fonctionnent », en dépit des 15 morts du mardi dernier.

    Mais c’est vrai que quand on « efface » une cinquantaine de morts à Madjoari sans scrupules, on peut bien gagner la guerre par la communication. Ça marche bien pour Zelinsky, qui est en train de « vaincre Poutine », alors pourquoi pas pour le MPSR ? Triste…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page