Maracaña petits poteaux : La 1ere édition a ouvert ses portes à Koudougou

publicite

Du 3 septembre au 17 septembre 2022, la cité du cavalier rouge vibrera aux couleurs de la première édition du Maracaña « petits poteaux ». Le match d’ouverture de ce grand rendez-vous sportif a eu lieu, le samedi 3 septembre 2022 à Koudougou.

La suite après cette publicité

Soucieux de renforcer l’esprit d’équipe des jeunes dans la ville de Koudougou, un digne fils de la région a nourri l’idée d’initier le tournoi Maracaña « petits poteaux ». Ainsi donc du 3 au 17 septembre 2022, la jeunesse de la ville de Koudougou va communier autour du ballon rond.

Harouna Kaboré, promoteur du Maracaña petits poteaux

« Il faut le dire, nous sommes des fils de Koudougou, un fils, même quand il avance, c’est sûr qu’il regarde derrière. On n’a pas besoin d’avoir au maximum pour pouvoir accompagner, j’estime.  Aujourd’hui au Burkina, au regard du contexte que nous traversons, on l’a vu, on a assez fait la promotion des contres valeurs. Il faut qu’à un moment donné, on se parle entre jeune. Aujourd’hui si vous vous levez de bonne foi pour aider les camarades jeunes, ils vous soupçonnent de quelque chose, ça montre à quel niveau notre pays est en difficulté. Il faut que dans ce contexte-là, nous puisons réunir au maximum les jeunes pour qu’on se parle, pour qu’on se fasse confiance », explique de prime à bord Harouna Kaboré, promoteur du Maracaña petits poteaux.

« Huit équipes sont à aller à la conquête du trophée au soir de la grande finale »

Huit équipes vont à la conquête du trophée au soir de la grande finale. Deux équipes ont ouvert le bal de cette première édition. Il s’agit de l’équipe Athletico de Dapoya et Celtico. Pendant deux fois 20 minutes, ces deux équipes ont montré leur savoir-faire autour du ballon rond. Sous un score nul et vierge, les épreuves des tirs au but se sont invitées à la partie. C’est ainsi que l’Athletico de Dapoya a su s’imposer, en remportant le premier match de la compétition. Une joie sans pareil pour ces derniers.

Charles Yaméogo, capitaine de l’équipe Athletico de Dapoya, a fait savoir qu’il est très content d’avoir remporté ce premier match.  « On venait juste pour participer pour voir mais ça marché. C’est bon pour nous, on est content. On va redoubler d’effort et essayer de renforcer l’effectif aussi pour mieux affronter la compétition », a-t-il laissé entendre.

Dr Aristide Sawadogo, est le parrain de cette première édition de Maracaña petits poteaux. Pour lui, cette initiative est noble, et mérite donc d’être soutenu. Pour marquer sa disponibilité à accompagner le tournoi, il a promis la coquette somme de 1 million de FCFA aux deux finalistes.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page