Attaque de Gaskindé : Une journée de deuil avec arrêt de travail décidée par des syndicalistes

publicite

Le président de la Confédération syndicale burkinabè (CSB), Olivier Guy Ouédraogo, accompagné du président du mois des centrales syndicales, El Hadj Inoussa Nana, s’est une fois de plus montré solidaire de son affiliée, l’Union des chauffeurs routiers du Burkina Faso (UCRB), en se rendant au siège de l’union ce mardi 04 octobre 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

«Nous sommes venus traduire notre compassion, présenter nos condoléances à l’affiliée de la CSB et souhaiter prompt rétablissement à tous les travailleurs blessés… C’est quelque chose (ndlr, l’attaque de Gaskindé) qui est très dramatique à notre niveau. Et nous avons décidé ensemble d’une journée de deuil, qui va aller du jeudi (ndlr, 06 octobre 2022), toute la journée, à vendredi (07 octobre 2022) après la prière.

Donc, pendant cette période, nous allons demander à nos camarades, d’observer le deuil en déposant leurs camions pour avoir une pensée pour nos camarades qui nous ont quittés. Nous disons très bien que c’est une journée de deuil avec arrêt de travail et non une grève», a fait savoir le SG du CSB.

«Il est de son devoir de prendre notre problème à bras-le-corps», a en retour indiqué le président de l’UCRB, Brahima Rabo, pour apprécier la démarche de la CSB à leur endroit.

publicite


publicite

Serge Pacôme ZONGO

Tambi Serge Pacôme ZONGO, journaliste s'intéressant aux questions politiques et de développement durable.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page