Des faux marabouts se disant capables de procurer des « portefeuilles magiques » mis aux arrêts par la Police Nationale

publicite

Il s’agit d’un réseau composé de trois (03) individus qui s’étaient spécialisés dans les faits d’escroquerie. Et pour parvenir à leurs fins, un parmi eux était chargé de repérer les victimes qu’il arrivait à convaincre de l’existence d’un marabout capable de leur procurer des « portefeuilles magiques ». Une fois qu’il y parvenait, il jouait le rôle d’intermédiaire entre la victime et le marabout.

La suite après cette publicité

Il évoquait même sa proximité avec des marabouts locaux les plus célèbres afin de mettre en confiance ses victimes. C’est aussi lui qui se chargeait de livrer les prétendus « portefeuilles magiques » et, au nom du marabout, encaissait du même coup l’argent versé par les victimes, allant de 300.000 à 600.000 Francs CFA.

Pendant ce temps, un de ses complices jouait le rôle de marabout en répondant aux appels téléphoniques des victimes. Dès que la victime se rendait compte de l’inefficacité du portefeuille, il faisait entrer en scène le deuxième complice. Ce dernier rejoignait la victime et procédait à un rituel en utilisant un canari magique aussi faux que le portefeuille. Celui-ci évoquera par la suite des blocages spirituels et demandera à la victime des sommes d’argent supplémentaires pour de multiples sacrifices.

Par le biais de ces manœuvres, ils ont réussi à escroquer de nombreuses personnes dans plusieurs localités du pays et le préjudice subi, selon les différentes victimes qui ont pu être enregistrées, est estimé à environ 14.000.000 Francs CFA.

Grâce à la collaboration des populations, les investigations menées par les enquêteurs du Commissariat Central de Police de la ville de Boussé ont permis d’appréhender deux des trois individus qui composaient le groupe et de saisir entre autres trois sacs et un canari magique de leurs mains.

La Police Nationale, une fois de plus, réitère ses remerciements à la population pour sa collaboration qui a permis d’atteindre ce résultat. Par ailleurs, elle l’invite à plus de vigilance et à se démarquer de telles pratiques qui ne sont en réalité que des supercheries des escrocs. Elle l’invite également à toujours poursuivre la dynamique de la dénonciation des cas suspects aux numéros verts mis à leur disposition que sont : les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

(Source : Police Nationale)

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page