Les SG des ministères veulent participer à faciliter l’atteinte des objectifs de la Transition

Les Secrétaires Généraux des ministères et institutions, chargés de l’expédition des affaires courantes échangent autour des dossiers urgents, ce mardi 11 octobre 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Suite aux événements des 30 septembre, 1er et 02 octobre 2022 ayant conduit à la reconstitution du MPSR et la dissolution du Gouvernement, les secrétaires généraux ont été chargés de l’expédition des affaires courantes et ensuite habilités pour l’exécution des budgets des ministères.

Faisant suite aux instructions du Président du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), Chef de l’Etat, relatives au traitement diligent des dossiers des ministères, les Secrétaires généraux des ministères et institutions ont trouvé opportun d’organiser une rencontre.

L’objectif est entre autres d’échanger autour des dossiers urgents ; opérationnaliser les instructions du Chef de l’Etat, échanger autour de l’Habilitation des Secrétaires Généraux des ministères pour l’exécution du budget 2022 dans le cadre de l’expédition des affaires courantes, partager des informations diverses.

« Aujourd’hui, encore plus qu’hier, la nécessité de la concertation entre les secrétaires généraux apparait plus qu’indispensable », a indiqué Jacques Sosthène Dingarra, le secrétaire général du gouvernement.

Jacques Sosthène Dingara, Secrétaire général du gouvernement

Au titre des nouvelles instructions, il a cité entre autres le développement d’une stratégie de sécurisation des sites/investissements hydrauliques pour des activités agrosylvopastorales ; la mise en place d’un plan d’urgence pour la production de campagne sèche, la mise en place d’un plan d’urgence d’accès au service de santé, le développement des infrastructures routières.

« Vu l’importance d’une synergie d’actions, nous sommes de ce fait interpellés à faire preuve de collaboration, d’abnégation et de dévouement pour faciliter l’atteinte des objectifs de la Transition et partant, l’amélioration des conditions de vie des populations. La présente rencontre, tribune d’échanges, nous offre l’opportunité de mesurer toute la responsabilité et de conjuguer nos efforts pour une mise en œuvre réussie des instructions du Chef de l’Etat et ainsi contribuer à l’atteinte des résultats », a-t-il adressé.

En rappel, le 1er septembre 2022, le Secrétariat Général du Gouvernement et du Conseil des Ministres avait initié la formalisation d’un cadre de concertation pour créer un espace de dialogue, d’échanges et d’informations pour les secrétaires généraux des ministères et des institutions. Donc la présente rencontre est la deuxième du genre.

Akim KY

Burkina 24 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page