«La toute première des réconciliations, c’est la réconciliation dans l’armée elle-même» (Me Hermann Yaméogo)

Face à la presse ce mardi 11 octobre 2022, Me Hermann Yaméogo, président de l’UNDD, a confié que la réconciliation nationale doit être la tâche, la plus urgente pour les nouvelles autorités. Selon lui, cette réconciliation doit se faire d’abord au sein de l’armée.

La suite après cette publicité

« Une armée qui n’est pas réconciliée, un peuple qui n’est pas réconcilié ne peut pas gagner une guerre de la nature de celle que nous connaissons. (…) Il faut faire la différence entre faire la politique et faire la réconciliation. La réconciliation est inscrite dans tous les livres saints.

Il n’y a pas une religion au monde qui ne parle pas de réconciliation comme étant un ordre de Dieu. Dans nos sociétés traditionnelles, on parle de réconciliation. Et si ceux qui nous gouvernent aujourd’hui méconnaissent la réconciliation, marchent sur la réconciliation, ils auront des difficultés.

La toute première des réconciliations, c’est la réconciliation dans l’armée elle-même. C’est cette armée-là qu’il faut réconcilier. L’armée, il faut la rendre forte pour nous permettre de faire face à l’ennemi », a-t-il interpellé.

Lire aussi 👉🏿 La réconciliation doit être la tâche la plus urgente des nouvelles autorités, selon l’UNDD

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page