Littérature : « Les Sini, hymne et épopée des Bobo » pour pérenniser la culture bobo

Le laboratoire langues, discours et pratiques artistiques de l’université Joseph Ki-Zerbo a organisé la dédicace de l’ouvrage « Les Sini, hymne et épopée des Bobo » le jeudi 10 novembre 2022 à Ouagadougou. De Alain Sanou, enseignant chercheur à l’université Joseph Ki-Zerbo, cette œuvre littéraire rend un hommage aux populations bobo en se penchant sur leur culture, plus précisément sur les Sini, ce chant de louange qui accompagne chaque Bobo de sa naissance à sa mort. Ce sont plus précisément les Sini du lignage de Dioulassoba qui ont fait l’objet du présent document.

La suite après cette publicité

« Les Sini c’est un chant panégyrique qui accompagne un Bobo de sa naissance à sa mort. C’est-à-dire dans tous les actes principaux de sa vie. Le jour où on lui donne un nom, on chante son Sini, quand il se marie on chante son Sini et lors de son décès aussi on chante son Sini », a expliqué de prime abord Alain Sanou, l’auteur.

Des dires de l’auteur, l’ouvrage de 177 pages et subdivisé en trois parties est édité par la maison l’Harmattan Burkina Faso. Tout d’abord il contient une préface et une introduction générale sur la notion de littérature chez les Bobo. Ensuite, il y a la littérature orale qui est soutenue par la parole. Dans la suite, les Sini sont transcrits, traduit, et accompagnés de commentaires.

Alain Sanou, l’auteur
Alain Sanou, l’auteur

« Ce que j’ai voulu faire ressortir dans ce livre, dans un premier volet c’est d’abord un travail d’archivage. Ce sont des genres qui sont menacés et il était important de les mettre par écrit pour les générations futures. Je pense que c’est très important dans le contexte de mutation sociale que nous vivons aujourd’hui », a-t-il ajouté plus loin.

L’auteur a fait comprendre qu’à travers de son document, son souhait c’est inciter chaque village bobo à faire enregistrer son Sini, le transcrire, le traduire, le co-monter et en faire un livre qui va retracer toute l’histoire du village.

Le Pr Marc Nébié dans sa présentation du document a pour sa part, confié que « l’ouvrage s’inscrit dans une démarche hautement ethnologique qui va contribuer à retrouver la culture d’une société en interrogeant la langue à travers sa manifestation qu’est la parole. Le Sini est un trait définitoire de l’identité de ceux qui partagent le même Sini se reconnaissent ».

« Les Sini, hymne et épopée des bobo » est disponible au prix de 10 000 F CFA avec l’auteur même au niveau de l’université de Ouagadougou.

Flora KARAMBIRI

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page