Jean-Philippe Kalala Omotunde est mort

L’écrivain et égyptologue est décédé ce lundi 14 novembre 2022, des suites d’une crise cardiaque, à l’âge de 55 ans.

La suite après cette publicité

L’auteur, égyptologue, chercheur en histoire spécialiste des sciences et mathématiques africaines et des humanités classiques africaines, chargé de mission à l’Unesco, Jean-Philippe Kalala Omotunde est décédé d’une crise cardiaque, à l’âge de 55 ans.

Jean-Philippe Kalala Omotunde a bâti sa renommée depuis de nombreuses années en militant pour que l’Histoire réelle de l’Afrique soit connue. Conférenciers émérite, il a aimait à prôner lors de ses conférences et prises de parole la renaissance de l’Afrique et œuvrait pour montrer les richesses des cultures africaines.

Il y a moins d’un mois de cela, il avait pris part à une conférence sur la pensée africaine, à Yaoundé, au Cameroun. Il avait d’ailleurs enjoint les dirigeants du continent à se tourner vers l’énergie géothermique dans le but d’arriver à l’indépendance énergétique de l’Afrique.

Diplômé de l’Ecole de publicité de Paris, il enseignait à l’institut Africamaat de Paris. Il avait également fondé l’institut d’Histoire Anyjart.

Farouche défenseur de la pensée africaine, il avait choisi de se rebaptiser d’un nom authentique kamite, Nioussérê Kalala Omotunde. Nioussérê d’origine égyptienne, comme le berceau du savoir selon ses thèses, et Kalala, comme l’organe traditionnel de résolution de problèmes du Congo.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : FranceInfo

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page