Burkina : La 1ère édition du festival La voix de la Kora prévue en décembre

publicite

La première édition du festival La voix de la Kora se tiendra les 16 et 17 décembre 2022 à l’espace Napam Beogo de Ouagadougou. Ce festival de la rencontre musicale internationale des instruments à cordes, qui entend mettre la lumière sur les instrumentistes de la musique traditionnelle a été annoncé ce jeudi 24 novembre 2022.

La suite après cette publicité

Les instrumentistes du Burkina Faso qui jouent avec des vedettes n’arrivent à s’en sortir sans celles-ci. C’est fort de ce constat que Abdoulaye, Traoré une icône de la Kora du pays des hommes intègres a pensé le festival La voix de la Kora qui se tiendra les 16 et 17 décembre 2022 à Ouagadougou.

« Comme j’ai eu la chance de beaucoup voyager, j’ai remarqué que nos instrumentistes ont beaucoup de talent, mais ils ne sont pas mis en lumière ou médiatisés. Les artistes qui jouent les instruments traditionnels ne sont pas traités à la hauteur de leurs talents. Beaucoup d’entre eux sont généralement dans les maquis pour jouer toute la soirée pour des miettes », a déploré le promoteur du festival, Abdoulaye Traoré alias Kantala.

A l’écouter l’objectif de ce festival, c’est de mettre en lumière ceux-là même qui contribuent au succès de ces vedettes pour qu’eux aussi puissent vivre de leurs arts. « Mon objectif, c’est un jour réunir beaucoup de pays pour échanger avec nos musiciens d’ici, créer un brassage. L’objectif de ce festival c’est d’amener ces instrumentistes à croire en eux, à leur talents », a-t-il indiqué.

Pour ce faire, deux jours de concerts avec une programmation de 8 groupes dont le Koraman, Siaka et le trio, le Prince Bissongo sont entre autres au programme de cette première édition. « Le festival était prévu à l’institut français et avec les évènements nous avons été obligés de l’organiser ici à l’espace Napam Beogo. Du coup, nous avons dû laisser tomber beaucoup d’activités prévues. Donc pour le moment, nous n’aurons seulement que ces 8 groupes », a  expliqué Abdoulaye Traoré.

C’est donc, rendez-vous pris à partir du 16 décembre 2022 du côté de l’espace Napam Beogo pour deux nuits de vibrations musicales au rythme des musiques instrumentales. L’entrée à cette événement pour cette première édition sera gratuite, selon le promoteur. « Nous espérons faire de ce festival un rendez-vous annuel attendu », a-t-il conclu.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page