Burkina : Le Président de l’ALT chez le Mogho Naaba et à la FEME

Le président de l’Assemblée législative de transition (ALT), Ousmane Bougouma a rendu une visite de courtoisie à sa majesté le Mogho Naaba, Roi de Ouagadougou, et aux premiers responsables de la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) ce vendredi 2 décembre 2022.

La suite après cette publicité

Installé le 11 novembre 2022 comme président de l’Assemblée de transition, Ousmane Bougouma est allé demander les bénédictions des autorités coutumières et religieuses. Le président de l’ALT a justifié que sa visite de courtoisie à sa majesté le Mogho Naaba, a pour objectif de solliciter des conseils et des bénédictions pour une réussite de  transition. «  Nous demandons l’accompagnement de sa majesté  pour pouvoir réussir  notre mission afin d’aider notre pays à sortir de la situation difficile à laquelle il se trouve », a-t-il relayé.

Ousmane Bougouma, président de l’ALT

Au cours des échanges, sa majesté le Mogho Naaba a également interpellé ses hôtes  sur le problème foncier. A propos, Ousmane Bougouma a confié que la question  foncière est un problème structurel au Burkina Faso. Il a mentionné que l’Assemblée législative a pris note du conseil de sa majesté et s’engage à  mener la réflexion et des reformes de concertation avec toutes les couches de la société afin de rechercher des éléments de solutions à ce problème.

Au regard de la situation sécuritaire difficile du pays, sa majesté le Mogho Naaba a insisté sur l’intégrité des autorités en particulier et des Burkinabè en général. Après avoir rencontré le Mogho Naaba, le président de l’Assemblée législative de transition s’est rendu à la Fédération des églises et missions évangéliques (FEME) afin de demander les bénédictions des pasteurs de la FEME.  Aussi, les a-t-il remerciés pour leur implication dans la cohésion sociale, dans le développement spirituel et économique du Burkina.

« Le message est de dire que notre approche est que pour avoir une cohésion sociale, il nous faut avoir toutes les forces. Il y a la communauté coutumière et religieuse, et nous attendons à aller au-delà pour rassembler toute la population burkinabè autour de notre lutte commune afin de ramener la paix et la quiétude au Burkina Faso », a renseigné Ousmane Bougouma.

Pour sa part, le pasteur Henri Yé, le président de la FEME s’est dit honoré par cette visite du président de l’ALT et leur encourage pour la suite de leur mission.

« Nous leur avons dit d’être courageux, car ils auront beaucoup de défis à relever mais nous leur avons demandés dans ces moments difficiles que traversent le pays qu’ils puissent faire une législative de vérité, et il faut que nous nous efforçons à être à la hauteur du nom que nous portons, pays des Hommes intègres », a-t-il conclu.

Djemal Saddam El Abdallah SIBA et Lati Fatou TARBANGDO (Stagiaires)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page