Enseignement supérieur : L’IST ouvre ses portes aux nouveaux étudiants

Débutée le 1er décembre 2022, la semaine d’intégration organisée par l’Institut supérieur de technologies (IST) au profit des nouveaux étudiants à son connu son apothéose le 3 décembre 2022 à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

L’intégration au monde universitaire semble désorientée plus d’un après leur inscription. Afin de  créer une meilleure préparation pour ces futurs étudiants, durant trois jours, des nouveaux étudiants ont acquis des connaissances et surtout des expériences à l’occasion d’une semaine d’intégration. Cette cérémonie a été organisée au profit des nouveaux bacheliers de l’institut supérieur de technologies sous le thème « Étudiants, responsabilités sociales et réussite académique ».

Lire également 👉Burkina Faso: L’IST célèbre ses héros

Au sortir de ces trois jours d’intégration, le Pr Amadé Badini, directeur académique, a laissé savoir que l’objectif de cette rencontre entre étudiants et personnels de l’établissement était de pouvoir permettre à ces étudiants d’acquérir de nouvelles expériences, mais également de leur transmettre un message d’abnégation et de dévouement au travail, car dit-il « l’éducation est notre créneau ».

semaine d’intégration organisée par l’Institut supérieur de technologies (IST)
semaine d’intégration organisée par l’Institut supérieur de technologies (IST)

Quant au fondateur de l’institut, Dr Issa Compaoré, il a fait comprendre qu’au vu des 22 ans de l’institut et avec plus de 5000 étudiants, ces futurs étudiants bénéficieront d’une large ouverture pour mieux comprendre et s’approprier le fonctionnement de l’institut et du même coup l’enseignement supérieur.

C’est ainsi, dit-il qu’il était «  important pour que nous puissions les recevoir, motiver et mobiliser et leur donner des cordes pour aborder leur cycle universitaire », parce que « c’est un capital pour l’édification de la paix », a-t-il laissé entendre. Cette cérémonie de clôture a connu son épilogue par une remise de prix aux meilleurs étudiants qui se sont démarqués de par leurs recherches et leurs résultats académiques.

Dr Issa Compaoré, fondateur de l’institut,
Dr Issa Compaoré, fondateur de l’institut,

En effet, en collaboration avec l’État, l’IST à travers le Forum national de l’innovation et de la recherche technologique a décerné des prix aux meilleurs étudiants pour leurs innovations. C’est Moses Sawadogo qui rafle le gros prix avec son projet de streaming des vidéos exclusivement burkinabè en empochant plus de 700.000 FCFA.

A l’instar de ces distinctions aux étudiants innovants, l’institut a procédé également à la distinction des meilleurs étudiants qui se sont illustrés avec leurs résultats au cours de l’année. En rappel, l’IST est composé de sept campus à Ouagadougou et en ligne avec 32 diplômes reconnus au CAMES.

Djemal Saddam El Abdallah SIBA (Stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page