SIAO 2023 : Les préparatifs vont bon train !

La 16 édition du salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO) a connu son lancement officiel ce vendredi 20 janvier 2023 à Ouagadougou par le ministre en charge du développement industriel, Serge Gnaniodem PODA. Une occasion pour donner l’état d’avancement des préparatifs à une semaine de la tenue de cet important salon. Cette année, c’est la Côte d’Ivoire le pays invité d’honneur.

La suite après cette publicité

Après son annulation en 2020 pour cause de covid et son report en 2022 à cause de la situation sécuritaire du pays, la 16e édition du SIAO aura finalement lieu du 27 janvier au 05 février 2023 sous le thème « Artisanat africain, levier de développement et facteur de résilience des populations ».

Cette année, 350 artisans sont attendus avec les stylistes et les autres acteurs de la maroquinerie comme inscrits en tête de liste selon le ministre Serge Gnaniodem PODA.

Déjà, pour une prévision de 700 stands, 550 ont déjà été loués selon ses dires, avec des demandes venant du Burkina Faso mais aussi de 21 autres pays sur une prévision de 25. Le ministre a fait savoir que le budget prévisionnel de ce 16e salon est de 800 millions de francs CFA.

Le ministre a aussi révélé qu’en ce qui concerne les acheteurs et visiteurs professionnels, ils enregistrent 15 demandes de participations venant de l’Afrique, de l’Asie, de l’Amérique et d’Europe.

le ministre en charge du développement industriel Serge Gnaniodem PODA
le ministre en charge du développement industriel Serge Gnaniodem PODA

La question sécuritaire et sanitaire était au centre des préoccupations. A cet effet, le Ministre du Développement Industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et Moyennes Entreprises, Serge Gnaniodem PODA a assuré que toutes les dispositions seront prises afin que les festivaliers, les exposants et les acheteurs soient à l’abri de tout danger.

« Dans un contexte de crise sanitaire et sécuritaire, je puis vous assurer que le gouvernement prendra toutes les mesures nécessaires afin d’éviter la propagation de la maladie au cours de ce salon et de créer les meilleures conditions de participations à l’ensemble des acteurs », a-t-il signifié.

Des mots d’encouragement ont été formulés à l’endroit des artisans par le ministre en charge du développement industriel.

« Aux artisans, je leur renouvelle mes félicitations pour les efforts qu’ils consentent pour aider notre pays à être davantage résilient et à créer plus d’emplois décents et de revenus pour les jeunes et les femmes. Je les rassure de notre engagement à continuer à les accompagner pour une meilleure organisation et un renforcement de leurs capacités productives », a-t-il énoncé.

Il a indiqué que comme innovations, des tickets informatisés seront disponibles en ligne pour les festivaliers au prix de 500f et 1000f avec une vingtaine de portes d’entrée pour éviter les longues files d’attente.

Dramane Tou, directeur général du SIAO a, quant à lui, annoncé que les portes s’ouvriront les trois premiers jours à partir de 8h pour les artisans et de 9h à 12 h pour les acheteurs professionnels. Les festivaliers pourront avoir accès à partir de 9h jusqu’à 23 h pour les 3 derniers jours.

En marge du SIAO, il faut noter que le Burkina Faso accueille la 10e conférence des ministres en charge de l’artisanat des 28 pays membres du comité de coordination pour le développement et la promotion de l’artisanat africain (CODEPA) les 26, 27 et 28 janvier 2023.

Flora KARAMBIRI

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page