Littérature : Sayouba Traoré étend sa bibliographie avec « Lettre à la jeunesse burkinabè »

Le journaliste et écrivain burkinabè, Sayouba Traoré a dédicacé son nouvel ouvrage intitulé « Lettre à la jeunesse burkinabè », ce samedi 15 avril 2023 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

« Lettre à la jeunesse burkinabè », c’est le nouveau joyau de l’écrivain burkinabè Sayouba Traoré. Riche de 78 pages en tout, l’auteur à travers cet essai de forme épistolaire fait un parallèle entre le temps ancien et celui moderne.

« L’ancien, lui il regarde le passé et puis il compare avec aujourd’hui. Le jeune, lui il regarde aujourd’hui et il rêve d’autre chose. Généralement si vous demandez aux jeunes, le demain dont tu rêves là c’est quoi, il ne peut pas vous dire. Il sait seulement qu’il ne veut plus ce qu’il a aujourd’hui. Entre ces deux-là, il faut une transmission. Il faut des relais sociaux pour transmettre le savoir, les connaissances, les traditions… Et, c’est comme ça que les sociétés évoluent en restant les mêmes. C’est toujours les mêmes sociétés avec les mêmes valeurs dans le même véhicule qui est l’élément nouveau introduit dans le paysage », a expliqué Sayouba Traoré.

Sayouba Traoré

C’est alors dans cette veine que l’auteur lance un message à la jeune génération, de sorte à ce qu’elle puisse pérenniser les valeurs et les coutumes d’entant. Editée par la maison d’édition panafricaine « Les éditions PLUM’AFRIK », cette œuvre a capté l’attention de cette maison d’édition de par son originalité. A entendre Issouf Ouédraogo, directeur générale des éditions PLUM’AFRIK, trois raisons particulières ont motivé l’édition de cet ouvrage.

« La première raison c’est la qualité littéraire et technique de l’écrit, parce que c’est le premier argument qu’on brandit devant une maison d’édition quand on est auteur. Nous avons été séduit de la qualité littéraire et technique de l’ouvrage, autant dans le style d’écriture, dans les thèmes qui sont abordés. La deuxième raison, c’est un auteur qui est assez fidèle à la maison, il a publié son premier ouvrage en Afrique à la maison d’édition panafricaine aux éditions PLUM’ARFIK. La troisième raison, c’est un ouvrage qui s’adresse à la jeunesse particulièrement, et qui aborde des thèmes qui ont trait à l’actualité et tout ce qui est préoccupation des jeunes aujourd’hui, donc au regard de toutes ces raison, on s’est engagé à l’accompagner », a-t-il renseigné.

Issouf Ouédraogo, directeur générale des éditions PLUM’AFRIK

L’œuvre « Lettre à la jeunesse burkinabè » qui a été éditée en ce jour est disponible au prix unitaire de  5000 FCFA.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. When I was a grade schooler during a period United States was beginning to racially integrate schools during point I was still attending all Negroid elementary school Mr. Dodd who was principal also taught classes to students of higher elementary school grades. He would acknowledge he was teaching in recognition of three noted mindsets plus he would find only two acceptable to anyone who ever attended school where he was in charge. We all believed he meant as he acknowledged.
    Three mindset were number one future mindset that planned plus directed way civilization evolved, second was current mindset that managed issues of today plus determine how we best live plus manage challenges of today plus near future plus third was gutter mind set that had little if any value always seeking folly or creation of dramatic situations that should not exist. In many instances movie producers use variation of gutter mindset to create movies to entertain us but for me what Mr. Dodd acknowledged in 1960s about gutter mindset have little or no value hold true today. Worst of all it seem more people indulge in it more they pursue it unto they become so overwhelmed by it that it sickens them to degree they seek steps plus stages departure from gutter mindset but not all reach that position leaving some trapped in gutter mindset for remainder of their lives.

    We must groom children to be of future mindset or/ plus current event mindset or they will certainly fall to useless gutter mindset. So if children are not of future or current event mindset we are not doing our civic duty to that child as need be done. We may create incorrigible children or model citizens however, if we are lazy or overly self centered we will not do it.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page