Burkina : Réduction du prix du Hadj 2023

Selon le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité l’augmentation des coûts des services des prestataires saoudiens a engendre la hausse du coût du hadj. La partie burkinabé, dans le souci de parvenir à un coût relativement acceptable pour ses pèlerins, a poursuivi les échanges avec la partie saoudienne. Ces pourparlers ont abouti à la baisse du coût desdites prestations.

La suite après cette publicité

Par conséquent, le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité a l’honneur de porter à la connaissance de la population en général et de la communauté islamique du Burkina Faso en particulier, que le coût du hadj 2023 est désormais fixé à 3 237 450 F CFA soit une réduction de 355 550 F CFA.

Ce coût se décompose comme suit: 1 143 688,5 FCFA pour les prestations saoudiennes (Mina, Arafat, Muzdalifa, transport interne, visas et assurance); 1 118 750 FCFA pour le billet d’avion aller-retour; 975 000 FCFA pour les prestations des agences de voyages et de tourisme (logements à Médine et à La Mecque, prise en charge des délégués et des encadreurs au Burkina Faso et en Arabie saoudite).

Ce coût de trois millions deux cent trente-sept mille quatre cent cinquante (3 237 450) F CFA n’inclut pas le prix du mouton qui reste entièrement à la charge du pèlerin.

Le Ministre invite les responsables des agences de voyages et de tourisme à rembourser la différence de trois cent cinquante-cinq mille cinq cent cinquante (355 550) F CFA à tous les pèlerins qui auraient déjà versé le montant initial.

Le Ministre saisit cette opportunité pour exprimer sa gratitude aux autorités saoudiennes, féliciter et encourager toutes les parties prenantes qui ont œuvré avec constance et abnégation pour cet aboutissement heureux.

Communiqué du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page