Mutinerie au Burkina: 566 militaires chassés de l’armée

 

La suite après cette publicité
Photo: En-afrique.info

Suite aux différentes mutineries militaires qu’a connues le Burkina Faso en quelques mois au cours de cette année 2011, les coupables ont été désignés, et seront sanctionnés. En effet, 566 militaires sont chassés de l’armée. La mesure concernerait 362 éléments de l’Armée de terre, 62 de l’Armée de l’air et 142 du Groupement central des Armées (CGA). La centaine de militaires qui avaient été arrêtés lors de la répression de la mutinerie de Bobo-Dioulasso et d’autres qui ont été identifiés sont au nombre de ceux qui seront sanctionnés, selon Luc Adolphe Tiao.

Les premiers responsables de l’armée donneront à cet effet, une conférence de presse le jeudi 14 juillet 2011. Nous en saurons sans doute davantage sur le sort de ces militaires.

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page