Une pluie diluvienne fait une victime à Ouagadougou

La suite après cette publicité

Une pluie diluvienne s’est abattue à  Ouagadougou dans la journée du lundi 18 juillet 2011, faisant une victime et plusieurs dégâts matériels.

Décidément, la saison pluvieuse de cette année ne fait qu’endeuiller les Burkinabè. Dans la matinée du lundi 18 juillet dernier, une pluie accompagnée d’un vent violent s’est abattue violemment sur la ville de Ouagadougou . Outre les dégats matériels, on a enregistré la mort d’une femme.

Au moment de la tourmente, ladite femme était dans son kiosque au bord d’une des rues de Ouagadoudougou, précisément au secteur 29. Son enfant était également avec elle. A côté du kiosque se dressait un arbre, un énorme caïcédrat.

Le vent a eu raison de ce dernier comme d’un fétus de paille, le déracinant et l’abattant sur la grande boîte métallique. La femme est morte sur le coup et son enfant hospitalisé.

Depuis que la saison pluvieuse s’est annoncée au « pays des Hommes intègres », ces derniers vont de deuil en tristesse. Outre le fait que les pluies se font prier dans certaines zones, retardant ainsi la campagne agricole, on a remarqué la foudre qui a frappé au tout début de la saison, ocasionnant parfois des décès et suscitant interrogations ou inquiétudes au  sein des populations.

Avec le CILSS qui craint des inondations cette année, on pourrait dire que le calvaire  des Burkinabè ne fait que commencer. En tout cas, on touche du bois.

M. Sawadogo

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Un commentaire

  1. un f?tus de paille ne serait-il pas plus appropri? ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page