Mali, décès de cinq (05) élèves officiers à l’Ecole Militaire Inter-Arme (EMIA) de Koulikoro.

Cinq élèves officiers sont morts lundi 03 octobre, à  l’Ecole Inter-Armes (EMIA) Boubacar Sada Sy de Koulikoro au Mali. Ces élèves officiers seraient décédés officiellement suite à des manœuvres militaires. Cependant, beaucoup s’interrogent toujours sur les circonstances réelles de ces décès, et d’aucuns évoquent la thèse d’un bahutage qui aurait mal tourné. Parmi les victimes il y a une sénégalaise, Fatou Seck Gningue, agée de 22 ans; et quatre maliens dont l’élève-officier d’active Sékou Aw, fils du colonel-major Boubacar; Cheick Oumar Bouaré né le 27 juin 1979, fils du colonel Dramane; Thierno Seydou Keita, fils de Mamadou Karamoko, retraité à Bamako. Sidiki Tangara, est la quatrième  victime,  né le 9 décembre 1986 à Kati,  fils du colonel Mahamadou.

La suite après cette publicité
Obsèques des élèves officiers décédés. Ph. Seneweb News.
Obsèques des élèves officiers décédés. Ph. Seneweb News.

Le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade a instruit son ministre de la défense de diligenter une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de la mort de  Fatou Seck Gningue. Notons que des élèves-officiers burkinabé participent également cette année à la formation à l’EMIA.

publicite


publicite

Articles similaires

2 commentaires

  1. CONDOLEANCES ATTRISTEES
    MERCI ATT POUR CES MESURES IDOINES; IL EST TEMPS QUE LE FASO ADOPTE DE TELLES MESURES DANS DE PAREILLES CIRCONSTANCE.
    COMBIEN DE DECES ONT LIEU DEPUIS CES 5ANS DANS NOTRE PRESTIGIEUSE ACADEMIE NAMOANO? TOUS PAIX A LEUR AME. SACHANT QU UNE ENQUETE AUCUNE N’AIT ETE DILIGENTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page