Protocole de Kyoto, le Canada plie bagages.

Evolution d'émission de carbone dans différentes régions du monde, de 1800 à 2000. Image. en.wikipedia.org

 

La suite après cette publicité

La conférence de Durban sur le climat n’aura pas assez convaincu et, à peine terminée que le Canada, qui avait signé le protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, a annoncé qu’il se retire de cet accord pourtant très important pour l’avenir de la planète.

Le ministre canadien de l’Environnement Peter Kent qui l’a déclaré lundi 12 décembre 2011 à Ottawa, justifie cette décision par le fait que le Canada courrait à terme des risques de pénalité de plusieurs milliards de dollars (parce que n’ayant pas respecté les termes de l’accord). Il a du reste affirmé que le protocole ne fonctionne pas parce qu’il n’ inclut pas les plus grands pollueurs comme les États-Unis et la Chine.

Le Canada devient ainsi le premier pays à se retirer officiellement depuis la signature de ce protocole en 1997, et son entrée en vigueur en 2005. Le gouvernement de Stephen Harper conservateur, a clairement réfuté être lié par les obligations de l’ancien gouvernement libéral qui l’avait signé.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page