Le Burkina Faso perd 86 milliards F CFA chaque année à cause d’un mauvais assainissement

Un rapport publié par le Programme eau et assainissement (PEA) de la Banque mondiale annonce que l’économie du Burkina Faso affiche une perte de 86 milliards de francs CFA chaque année (USD 171 millions, soit 2 % du PIB) en raison des mauvaises conditions de l’assainissement.

La suite après cette publicité

L’étude sur documents Economic Impacts of Poor Sanitation in Africa – Burkina Faso (Impacts économiques d’un mauvais assainissement en Afrique – Burkina Faso) a constaté que la majorité (80 %) de ces coûts provient de la mort prématurée de 18 900 Burkinabés due à des maladies diarrhéiques, dont 15 400 enfants de moins de 5 ans, avec près de 90 % de ces décès directement imputables aux conditions médiocres relatives à l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Les coûts de santé représentent environ 5 % du total des coûts économiques, tandis que les temps d’accès et les pertes de productivité représentent près de 16 %.

« Nous étions déjà conscients depuis un certain temps de l’impact de la médiocrité de l’assainissement sur la santé, mais il s’agit là d’une des premières études permettant de quantifier les coûts annuels en résultant. » a déclaré Yolande Coombes, Spécialiste principale eau et assainissement du PEA.

« Le Burkina Faso  ne pourra atteindre une croissance durable sans résoudre le problème de ces coûts. »

L’étude a également démontré que 4 millions de Burkinabés utilisent des latrines insalubres ou partagées tandis que 10 millions n’ont accès à aucune latrine et défèquent à ciel ouvert et le quintile le plus pauvre a 80 fois plus de chances de pratiquer la défection en plein air que les plus riches.

 

Communiqué de presse  du Service communication de la Banque mondiale.

 

publicite


publicite

Articles similaires

Un commentaire

  1. Si c’est d?j? aussi dure pour nous dans ce pays, j’imagine l’enfer. A moins que ce soit l’autre nom de notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page