Sécurité routière : les recommandations du forum national pour répondre à la recrudescence des accidents

2372 2

Du 08 au 10 mai se tenait à Ouagadougou le forum national sur la sécurité routière. Un forum organisé par le Ministère des Transports, des Postes et de l’Economie Numérique, sur le thème « Face à la recrudescence de l’insécurité routière, quelle stratégie mettre en œuvre, pour réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation ? » Les réflexions des trois jours ont aboutit a des recommandations, avec pour objectif affiché de trouver une réponse à l’insécurité croissante sur les routes du Burkina Faso.

Le gouvernement, depuis un certain temps, a fait de la sécurité routière une priorité, d’autant plus qu’il est clairement établi que pour le cas illustratif du CHU Yalgado OUEDRAOGO, les accidents de la circulation routière constituent aujourd’hui la deuxième cause de mortalité après le paludisme. De nombreux accidents mortels au cours de cette année 2012 avaient encore interpelé sur la nécessité de mesures fortes pour freiner la recrudescence des accidents de la circulation. En cela le forum était un grand pas en permettant la réflexion et la formulation de recommandations.

Les recommandations du forum, qui vont de la sensibilisation à la répression en passant par la règlementation, visent notamment à lutter contre les excès de vitesse, la pratique de la surcharge et du surnombre ainsi que le port de la ceinture de sécurité et du casque.

Ainsi, les participants recommandent de sensibiliser les utilisateurs de véhicules automobiles sur l’importance du port de la ceinture de sécurité, d’instaurer une réglementation sur le port obligatoire de la ceinture de sécurité, de vulgariser cette réglementation puis procéder à la répression d’ici 2013. A cette échéance également, il a été recommandé la mise en œuvre graduelle d’une stratégie sur le port du casque basée sur une application ferme de la réglementation sur les grosses cylindrées et une application de la réglementation en rase campagne pour les utilisateurs des autres motocycles.

Pour lutter contre la pratique de la surcharge et du surnombre, le forum a recommandé entre autres, de mettre en service le numéro vert de l’Office national de sécurité routière (ONASER) pour dénoncer les cas de surnombre et autres mauvaises pratiques. De même, doter  l’ONASER en équipements modernes de contrôle de la vitesse (jumelles et radars, vidéo de surveillance) pourrait permettre de rendre effective  la réglementation en matière de vitesse et faciliter la répression, ont estimé les participants.

Il faut rappeler qu’à l’ouverture de ce forum le ministre des transports, avait affirmé la disposition du gouvernement à mettre en œuvre ces recommandations. Et pour s’assurer de la mise en œuvre effective de ses recommandations, un comité devra se mettre en place selon le souhait des participants au forum.

Source : le rapport général du forum national sur la sécurité routière

There are 2 comments

  1. l??tat gagnerait ? encadrer les autos-?coles au niveau tarifaire car cela participera ? r?hausser le niveau de la formation . 100000frs en 2000 et 60000frs en 2012. cela laisse ? r?fl?chir sur la qualit? de cette formation.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article du même genre