Sénégal : L’ancien ministre de l’Intérieur interpellé

1015 0

Me Ousmane Ngom, ministre de l’Intérieur du dernier gouvernement de Me Abdoulaye Wade, vient d’être interpellé par la Brigade d’intervention de la police (BIP) et des éléments du Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).

C’est dans la matinée du 20 juin 2012 que celui qui a géré en tant que premier « flic » la crise électorale des dernières présidentielles a été interpellé à Kolda dans le sud du pays, alors même qu’il était en pleine campagne électorale pour les législatives du 1er juillet prochain. Il a été transféré à Dakar par voie aérienne afin d’être conduit à la Division des investigations criminelles (DIC) où il est actuellement auditionné.

Les raisons de son interpellation ne sont pas encore connues mais il semblerait que ce soit suite à certaines de ses déclarations. En effet, convoqué dans le cadre des audits menés par le nouveau pouvoir, il aurait attendu en vain d’être reçu par le procureur qui n’aurait pas honorer le rendez-vous ; suite à cela il aurait déclaré qu’il ne répondrait plus à aucune convocation pendant la campagne électorale avant de déclarer ensuite qu’il n’y répondrait que s’il se trouvait dans la capitale.

Une chose est cependant certaine, c’est le ministre de l’Intérieur d’Abdoulaye Wade qui aura le plus marqué les esprits notamment dans les derniers moments du régime car, c’est lui qui a géré la répression face aux différentes manifestations contre la candidature du président sortant de l’époque, laquelle répression avait occasionné des morts.

Youssouf Bâ

Correspondant de B24 à Dakar

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Article du même genre