Facesafrik : un canard qui parle anglais et français

La Une en français du N°0003 de Facesafrik

Le paysage médiatique burkinabè vient de s’enrichir d’un nouveau canard. Il s’agit de Facesafrik, un hebdomadaire qui paraît tous les jeudis. Sa particularité est qu’il est bilingue, c’est-à-dire qu’il est publié en deux langues : le verso en anglais et le recto en français. Selon le promoteur, Moumine Séré, la naissance de ce journal vise à intéresser les lecteurs anglophones qui sont oubliés par la presse nationale. Facesafrik est animé par une équipe de jeunes journalistes qui se disent prêts à relever le défi dans un paysage médiatique qui se révèle très aride au Faso.

La suite après cette publicité
publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Ha ha ha; lorsque j’ai vu le terme  » un canard qui parle anglais »,je me suis rapidement bondi dessus,curieux de savoir impatiemment ce que cette histoire revelerait de nouveau.
    Wowwwwwww!
    Mais vous etes tres forts mes gars.
    Pourquoi le terme CANARD?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page