Communiqué de presse: Le Burkina Faso au 14e Sommet de la francophonie à Kinshasa

Le Président du Faso Monsieur Blaise COMPAORE prendra part du 12 au 14 octobre 2012 à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), au XIVe Sommet de la Francophonie. Les Chefs d’État et de gouvernement des pays ayant en partage le français se réunissent autour du thème: «Francophonie, enjeux environnementaux et économiques face à la gouvernance mondiale».

La suite après cette publicité

Cette 14è Réunion de haut niveau de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) se tient à un moment où la géopolitique internationale fait face à de profondes mutations. Au regard du constant engagement du Burkina pour la promotion de la Paix et de la stabilité en Afrique, la participation du Président du Faso à ce XIVe Sommet de la Francophonie est très attendue.

Le Burkina Faso, pays membre et fondateur de l’OIF contribue au rayonnement de la francophonie dans le monde.

Lors de sa visite au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie à Paris le 18 septembre 2012, les présidents Abdou DIOUF et Blaise COMPAORE s’étaient félicités des très bonnes relations entre le Burkina et la Francophonie.

En marge des travaux, Blaise COMPAORE aura des rencontres bilatérales avec des personnalités politiques et des dirigeants du monde des affaires.

La Francophonie intergouvernementale est née le 20 mars 1970 à Niamey au Niger, avec la création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT), devenue depuis l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

L’OIF comprend 75 États et gouvernements, dont 56 membres et 19 observateurs. Ouagadougou a accueilli en 2004, le Xe Sommet de la Francophonie.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Un commentaire

  1. La francophonie c’est le moyens de pressions neocolonialistes sur les anciens colonies et nos presidents semble etre dupe…. le franc cfa qui est leur etroite est un modele de nazisme monetaire que les africains sont imcapables de se debarrasser…..malgre tout le potentiel que nous avons… cai comme ca que l’occident nous met les batons dans les roues… cai la france ki commande tjrs… cai dommage…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page