Bamako : 2 000 manifestants contre une intervention armée au Nord Mali

(Ph : afriquemonde.org)

Environ 2 000 manifestants ont arpenté les rues de Bamako ce 18 octobre 2012 pour protester contre l’intervention d’une force armée étrangère au nord Mali, rapporte BBC. Elle a été organisée par la  Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM), qui soutient les mutins du Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’État (CNRDRE) qui ont opéré le Coup d’Etat du 22 mars 2012.

La suite après cette publicité

La marche protestait contre, non seulement la force armée, mais également le président Diocounda Traoré.

Demain 19 octobre 2012 se tiendra justement à Bamako une réunion destinée à dresser le plan d’une intervention armée au Nord Mali à laquelle participeront la présidente de la commission de l’Union africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, le président nigérian Goodluck Jonathan, le président par intérim Diocounda Traoré et un envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU.

 

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

2 commentaires

  1. c’est justement ?a le probl?me, parce que cette souverainet? entraine l’inaction et permet donc aux moudjao et compagnies d’assoir leur domination et de gagner du terrain, soit r?aliste sor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page