Crise malienne : Ansar Dine à Ouagadougou et Alger pour négocier « la Paix ».

Iyad Ag Ghali, leader du groupe islamiste Ansar Dine, AFP PHOTO / ROMARIC OLLO HIEN

Ce vendredi 2 novembre, des émissaires  du groupe islamique armé Ansar Dine, sont arrivés à Ouagadougou, pour rencontrer le chef de l’Etat Blaise Compaoré, qui fait office de médiateur dans la crise malienne.. Ce groupe armé occupant le nord du Mali est prêt à négocier la « paix », au moment où la communauté internationale s’apprête a envoyé une force armée. Une autre délégation a rejoint Alger pour la même cause.

La suite après cette publicité

« Nous sommes pour la paix, et pour la paix, il faut le dialogue », c’est le message livré à l’ AFP par l’un des proches Iyad Ag Ghaly, le chef d’ Ansar Dine, justifiant de ce fait l’envoie des émissaires à Ouagadougou et Alger. Conduite par Algabass Ag Intalla, une figure importante du groupe islamique la délégation sera  probablement ce week-end reçu par le président Blaise Compaoré. Les différentes délégations après ces étapes pourraient se rendre au Nigéria.

Le président Blaise Compaoré, médiateur de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans la crise malienne, a déjà reçu des membres d’Ansar Dine à Ouagadougou et a toujours prôné une solution négociée, plutôt que le recours à la force.

L’Algérie, puissance régionale incontournable dans le règlement de la crise, prime  également le dialogue avec certains des groupes armés qui occupent le nord du Mali et qui rejettent « le terrorisme » et « la partition du Mali ».

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page