Centrafrique: François Bozizé limoge son fils, le ministre délégué à la Défense

-

Un décret présidentiel lu à la radio nationale dans la soirée du mercredi 2 janvier 2013 indique que le président Bozizé a limogé son fils, Jean-Francis Bozizé, « le ministre délégué à la Défense  » tout comme « le chef d’état-major » Guillaume Lapo.

La suite après cette publicité

Le président Bozizé avait déjà «regretté»dans son discours de voeux du Nouvel an, le manque de discipline et l’échec des Forces armées centrafricaines devant la progression éclaire de la rébellion qui a conquis en trois semaines la majeure partie du pays. « Le chef de l’Etat prend en main le portefeuille (de la Défense) », et le général de Division Michel Bémakoussi est nommé directeur de cabinet de la Défense, indique le service de presse de la présidence.

Pour rappel, la coalition rebelle du Séléka a conquis en trois semaines la majeure partie du pays, mais devant la détermination de la force africaine d’interposition à l’empêcher de marcher sur la capitale Bangui, elle a toutefois décidé mercredi de stopper sa progression et d’accepter des pourparlers de paix avec le gouvernement centrafricain. Ces négociations pourraient débuter le 8 janvier à Libreville, la capitale du Gabon.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page