Marche contre le sénat à Bobo : Grande mobilisation, dégénération, rassemblement à nouveau

La suite après cette publicité
Des manifestants contre le sénat à Bobo. Ph.B24
Des manifestants contre le sénat à Bobo le 28 juillet 2013. Ph.B24

La marche contre le sénat a connu une grande mobilisation à Bobo-Dioulasso, ce 28 juillet. Les choses se sont entre temps dégénérées après le meeting, lorsque les manifestants s’étaient rendus au Conseil Régional (lieu du vote) pour empêcher la tenue du scrutin. Mais finalement, tout est rentré dans l’ordre, et la mobilisation recommençait, place Tiéfo Amoro.

Une foule immense avait répondu à l’appel de la Coordination Provinciale du chef de file de l’opposition. En majorité des jeunes, les manifestants ont convergé vers le Haut-commissariat, pour envoyer à nouveau leur lettre au président du Faso. Le Coordonnateur Provincial du Chef de file de l’opposition, M. Moussa Zerbo, qui a remis la lettre au Haut-commissaire, a dit espérer que le récepteur donnera une réponse cette fois-ci.

Comment les choses ont évolué

La marche a été rythmée de chants, slogans et messages de pancartes hostiles à la mise en place du Sénat, à la révision de l’article 37 et à la politique du gouvernement. Aussi, des manifestants munis de balais ou de branches (des militants et sympathisants du Balai Citoyen) simulaient le balayage de la route. La marche elle-même s’est déroulée sans incident.

Cependant, au cours du meeting, les jeunes ont eu vent de ce que les élections auraient été bloquées dans certaines villes. Un leader de jeunes a pris alors la parole et a invité les manifestants à rejoindre le Conseil Régional des Hauts-Bassins, pour empêcher la tenue des élections sénatoriales. A motos, à vélos ou à pieds, les jeunes ont rejoint le lieu. Les forces de l’ordre ont bloqué l’accès au Conseil, et ont dispersé les manifestants à coups de gaz lacrymogène.  Des manifestants ont été blessés. Une source policière a également confié à Burkina 24 que le  pare-brise d’un véhicule des CRS a été brisé. Après avoir été repoussés, certains manifestants ont brûlé des pneus sur la voie publique.

Les manifestants libérés

Le Député Amadou Sanou et le Coordonnateur Moussa Zerbo ont approché les forces de l’ordre, pour leur demander la libération immédiate des trois personnes arrêtées. A quinze heures, tous les manifestants arrêtés ont été libérés. Ils ont été acclamés par la foule qui était revenue à la Place Tiéfo Amoro. Toutefois, des motos de manifestants avaient été confisquées au cours des courses-poursuites, et la Coordination prévoit de régler également ce problème.

A seize heures, une permanence a été constituée. Les jeunes venaient et repartaient, et les morceaux du dernier album de Sam’s K Le Jah fusaient.

Michel KONKOBO

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

15 commentaires

  1. c'est simple, il faut continuer la lutte. la victoire est tr?s proche. Le peuple obtient toujours ce qu'il veut. surtout qand c'est l?gitime.

  2. Malheur ? ce s?nateur arrogant qui n’a pas encore compris la d?mocratie, m?me se r?clamant s?nateur. Cher s?nateur vous n’avez pas encore compris qu’en d?mocratie ce n’est pas oblig? que tout le monde applaudisse le pouvoir. Ceux qui ont march? ont le droit de marcher comme vous avez le droit de mettre en place votre s?nat. sachez ceci et tachez d’?tre moins arrogant dans vos propos. Ce sont des pseudo politiciens comme vous qui cr?er des probl?mes aux hommes politiques. Vous croyez-vous au farwest? Ici c’est le Burkina Faso et nous somme en d?mocratie. Rejoignez les cow-boys du farwest et exprimez comme vous voulez. respectons les positions des uns et des autres. Vous parlez de l’article 37, avez vous demand? la position de Blaise compaor? sur la question? Ou bien, cher s?nateur qu’il n’a rien a dire ? sur ce que vous et vous camarades d?cidez? Je pense que non!

  3. J’ai de la peine au coeur quand je vois de jeunes artistes comme Smokey, Samk le jah et Dick makus qui se laissent malmener par des politiciens.
    ces artistes talentueux que j’appr?cie mais qui n’ont pas pas compris qu’ils peuvent insullter et critiquer dans leurs chansons le pouvoir mais malheureusement comme ils sont limit?s ils n’ont pas compris que une fois au pouvoir l’opposition devient le pouvoir et les chansons qu’ils ont chant? s’appliquent au nouveau detenteur du pouvoir.
    C’est la dialectique de la sociologie politique car rien n’est statique mais dynamique.
    c’est parce qu’il y a la libert? d’expression suscit?e par blaise compaor? et son CDP que vous pouvez vous exhiber comme vous le faites.
    En politique l’ami d’hier peut devenir l’ennemi d’aujourd’hui et l’ennemi d’hier l’ami d’aujourd’hui…
    Ou ?tait SARAN SEREME ?
    Ou ?tait Z?phirin DIABIRE?
    Ou ?tait ABLASSE?
    jeunes artistes ne grillez pas en vous laisser utiliser par les politiciens.
    Ou est pass? l’?minent et talentueux adama DAICO? il os? se tromper en jouer la carte de GBABO.
    Il n y pas de saints en politique.
    Moi je fais la politique depuis plus de 30 ans donc c’est un conseil de grand fr?re.ne vous m?lez pas de jeu dangereux qui n’est pas celui d’artistes.

  4. Merci ? tous les patriotes sinc?res et int?gres qui ont pu sortir massivement et confirmer leur adh?sion au processus de mise enoeuvre du S?nat .
    Le chien aboie et la caravane passe et la caravane de l’homme patriote burkinab? passera.
    N’en d?plaise ? tous ceux qui n’ont rien compris de la d?mocratie.
    J’?tais tr?s loin du clavier car je me pr?occupais de pr?parer les ?mlections s?natoriales et depuis la dates d’hier je suis l’un des premiers se?nateurs ?lus ? la date du 28 juillet au burkina faso.
    inch allah nous serons install?s en septembre.
    Tout le bruite que vous faites c’est ce qu’on appelle MEDECIN APRES LA MORT.
    Il fallait ?tre au CCRP pour dire non au s?nat il ce serait une proposition non consensuelle comme l’article 37.
    Les gens comme z?phirin diabr? sont des politiciens malhonn?tes en effet il joue le jeu de la d?mocratie et participe ? des ?lections il est ?lu il utilise cette l?galit? pour pr?cher dans la rue ? la recherche de la l?gitimit? populiste.
    ce sont les ministres de la sant? et des sports qui doivent ?tre contents de voir que des milliers sortent pour marcher ce qui est bon pour leur sant?, en dehors de cet aspect positif de la marche le reste c’est peine perdue.
    ce qui est sur le peuple nous fait confiance et il ne sera pas de?u car le s?nat sera ? son ?coute.
    Tous ceux qui vont ? l’encontre des dispositions l?gales doivent r?pondre de leurs forfaits.
    ceux qui ont organis? en ont la responsabilit? enti?re ils ?taient sens?s predre toutes les dispositions s?curitaires afin d’?viter tout d?bordement.

  5. Qu'Allah nous assiste de jours comme de nuits!!! Allahou Akhbarou!!!Allahou Akhbarou!!!Puisse Allah faire de ce Pays un "BURKINA NOUVEAU" et que nous soyons sa Fiert? pour rehausser son Image partout ou besoin sera!!! Que le seigneur ne leur pardonne pas car ils savent ce qu'ils NOUS font "FILS DU PAUVRE".Mais Courage Fr?res!!!Courage S?urs !!! car il y a bien longtemps en Egypte le Fils du PAUVRE fut d?livr? par Mo?se…alors ayons FOI en DIEU car il n'abandonne JAMAIS!!!QUE SON REIGNE VIENNE et QUE SA VOLONTE SOIT FAITE SUR LA TERRE COMME AU CIEL…AMEN!!!

  6. Nul ne peut contre la volont? de Dieu, m?me les r?gimes les plus pervers du monde, pas m?mes les arm?es les plus puissantes. Toute chose na?t, grandit, vieillit et meurt. Bonne m?ditation. Que Dieu B?nisse le Burkina Faso.

  7. Chapeau bas au CFOP! Maintenant je suis vraiment convaincu qu'? ce rythme l? ils vont nous chasser du pouvoir. La mobilisation ?tait vraiment impressionnante et nous, au CDP, on devrait en prendre compte. Cdes, il est peut ?tre temps que nous aussi au CDP nous changeons pour ne pas ?tre les imb?ciles qui r?sistent au changement.

  8. Qui est ce qui vote les lois, c'est le peuple qui mandate ses repr?sentants, lorsque une d?cision issue de la loi n'arrange pas le peuple, il l'enl?ve et c'est fini Non Non au s?nat, c'est simple, il y'a d'autres priorit?s, du courage et sortons d'avantage et seul le peuple reste vainqueur? la tyrannie durera le temps qu'ils faudra pour creuser la tombe, donc la grande tombe est creus?e il reste la petite tombe, du courage a la g?n?ration consciente.

  9. On veut pas le senat.Les partisans du cdp faites tr?s attention ? nous.UPC ? nous de r?agir d?s maintenant m?me si on va verser du sang.UPC,UPC,UPC,UPC,UPC,UPC disons non au senat.

  10. Comment est ce que des gens qui parle de renforcer la DEMOCRATIE peuvent ?tre insensible ? un tel rassemblement qui temoigne de la volont? du peuple pour dire NON AU SENAT.courage mes fr?res et soeurs car seule la lutte libert.

  11. la prochaine marche vous sera fatale si vous ne reagissez pas.

  12. POUR LES INTERETS EGOISTES ILS VEULENT METTRE LE PAYS A FEU ALORS QU ILS SE DISENT MEDIATEUR OU CALMEUR. SEUL TOI DIEU PEUT NOUS LIBERER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page