Mise en place du Sénat: Le rapport circonstancié garde encore le mystère sur son contenu

Le Président du Faso recevant le rapport des mains du Ministre d'État, Arsène Yé. ©Burkina 24
Le Président du Faso recevant le rapport des mains du Ministre d’État, Arsène Yé. ©Burkina 24

Le rapport d’étape circonstancié sur le processus d’opérationnalisation du Sénat a été remis au chef de l’État ce vendredi soir. Mais il va falloir encore de la patience pour prendre connaissance  du contenu de rapport demandé par le Président du Faso.

La suite après cette publicité

Suspendu ou pas suspendu? La question demeure à propos du Sénat et les spéculations ou interprétations ont encore quelques heures devant elles. Car rien n’a filtré du contenu du rapport d’étape circonstancié remis ce vendredi soir au Président du Faso sur la mise en mise en œuvre des réformes politiques, notamment sur le processus d’opérationnalisation de la seconde chambre du Parlement. Tout ce qu’on sait pour l’instant c’est le processus qui a permis l’élaboration de ce rapport, et le climat qui a prévalu lors des travaux du comité de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre de ces réformes.

Selon le ministre d’État, chargé des réformes politiques, Bongnessan Arsène Yé, le comité mis en place pour la rédaction du rapport a fait un travail de synthèse de « propositions nouvelles […] au regard des controverses et préoccupations qui sont nées au niveau de l’opinion publique« . Le rapport remis au Président du Faso est le résultat d’un consensus au sein du comité qui a « passé en revue les nouvelles propositions dans le sens de prendre en compte les différentes critiques qui sont exprimées au sein de l’opinion publique ». Le comités a même reçu des propositions de personnes opposées auparavant au Sénat, a déclaré le ministre d’État.

Sur le contenu du rapport, aucun mot du Président du Faso qui l’a demandé le 12 août dernier, ni du ministre d’État chargé des réformes politiques, qui a rétorqué aux journalistes que la bienséance ne lui autorise pas « à dévoiler dès ce soir le contenu de ce rapport », avant le Président qui en est le premier destinataire. Une réponse qui n’était pas pour satisfaire les nombreux journalistes qui ont fait le pied de grue devant la résidence présidentielle.

Justin Yarga

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Articles similaires

4 commentaires

  1. Une calcule mentale 36 000 000 000 ?gal a combien de km de route bitum?e? Pr?sident du Faso toute les routes bitum?es sous votre r?gne sont d?grad?es pendant que vous ?t?s toujours pr?sident pass?s la main s’il vous plais on vous serez reconnaissant.Merci

  2. Je veux demander au pr?sident du Faso de faire un tour dans les diff?rents h?pitaux du Burkina et d’aller visiter nos paysages qui sont en difficult? pour se nourrir.Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page