Burkina : Le CDP estime n’avoir « jamais fait une proposition de loi visant à modifier l’article 37 »

Achille Tapsoba, le 1er vice-président du groupe parlementaire Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), a animé un point de presse, ce samedi 13 septembre 2014 à Ouagadougou, pour réagir à la « supposée » proposition de loi des députés CDP visant à modifier l’article 37 de la Constitution.

La suite après cette publicité

Selon,  « lefaso.net », Achille Tapsoba, le 1er vice-président du groupe parlementaire CDP a défendu lors d’un point de presse qu’ « il n’a jamais été question pour nous de faire une proposition de loi visant à modifier l’article 37 ».

Accompagné du ministre de l’alphabétisation, Amadou Diemdioda Dicko, Benjamin Yaméogo, élu sous bannière UNDD et d’autres députés de la mouvance présidentielle, Achille Tapsoba a soutenu « avoir lancé un appel au Président du Faso, Blaise Compaoré, l’invitant à convoquer un référendum ».

A en croire Achille Tapsoba, propos rapportés par « lefaso.net », ils ont été mandatés par un groupe de 81 députés, eux-mêmes inclus, pour annoncer et clarifier un « appel » lancé au président du Faso, à l’effet de l’inviter à convoquer un référendum pour la modification de l’article 37 de la Constitution burkinabè.

Ce sont, semble-t-il, ces 81 députés qui sont signataires dudit « appel ».

Le 1er vice-président du groupe parlementaire CDP s’est dit alors surpris d’apprendre, qu’il s’agissait, de leur part, d’une proposition de loi visant à modifier l’article 37 de la Constitution.

Chose qui pourrait permettre de sauter le verrou limitant le mandat présidentiel au Burkina à deux.

« Nous sommes surpris qu’on nous parle de proposition de loi », a-t-il indiqué.

Noufou KINDO

Burkina24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

40 commentaires

  1. Monsieur le Pr?sident, c''est bonnet blanc blanc bonnet!!! le r?sultat aurait ?t? le m?me. N'?tais-tu pas au parlement pour voter la loi pian? Est-ce que tu as os? exprimer une opinion contraire ? la modification de l'article 37? Ce que nous voulons ce sont des dirigeants courageux et dignes et des poltrons. Comme sous la RDP nous voulons des dirigeants intr?pides et visionnaires.

  2. Je remercie au ma?tre Herv? Kam dans l’Observateur Paalaga d?avoir compl?ter mes cris de 100 pages d??cris aux sites d?information des r?seaux sociaux Burkinab? pour dire ? nos illettr?s d?put?s qu?ils n?ont pas la qualit? de repr?senter notre peuple dans une assembl? nationale dont ils ne savent pas les lois qu?ils votes pour nous prot?g?. L?article 49 ne s?applique pas par un pr?sident intelligent et qui reflechi. L?article 37 est intouchable au vouloir des d?putes, car il est prot?g? par certaines r?gles dont il faut respecter.
    Merci ma?tre, m?me un ?l?ve de CM1 connaisse sur ses cinq doigts nos articles de lois, leurs lettres et leurs esprits, que ces d?putes. Merci ma?tre, que chacun consulte mes messages depuis plus de deux ans, mes cries sur l?article 49 qui pouvaient r?veiller les d?put?s endormis. En tant qu?archiviste, et connaissant les lettres et les esprits de nos articles de lois, il sera tr?s difficile ? une assembl?e nationale bidon de modifier l?article 37 a 15 mois de l??lection pr?sidentiels a moins de passer visiblement par un tripatouillage.
    98% des juristes Burkinab?, jeunes ou vieux, ont appr?hend?s l?incapacit? des d?put?s majoritaires ? l?assembl?e nationale de lire et d??clairer une loi qui prot?ge r?ellement le peuple dont ils sont garants. Pourtant ce sont ces m?mes d?put?s qui sont cens?s de prendre toutes responsabilit?s pour prot?ger nos lois qui est l?arbitre du peuple et ses gouvernants corrompus. Merci ma?tre, je confirme.

  3. JE NE COMPREND PAS POURQUOI DES GENS ANIMES D?AUTRES INTENTION PARLENT DE MEDIATION POUR LE BURKINA.

    LE BURKINA EST DANS QUELLE SITUATION POUR AVOIR BESOIN D?UN MEDIATEUR? BLAISE DOIT PARTIR EN 2015 C?EST TOUT! D?AILLEURS ALASSANE OUATTARA ET BIEN D?AUTRES N?ONT PAS FINI DE REGLER LES PROBLEMMES DE LEURS PAYS POUR VENIR S?IMPLIQUE DANS LES AFFAIRES DU BURKINA.

    DIT-ON PAS QUE BLAISE EST UN MEDIATEUR CHEVRONE! ALORS, IL S?AURA COMME GENRE LA SITUATION DE NOTRE CHER BURKINA.

    L?OPPOSITION DOIT TRANSMETTRE LORS DE CETTE RENCONTRE AU PRESIDENT BLAISE COMPAORE LES PAROLES QUE LES CITOYENS ONT LAISSE ENTENDRE LORS DE LA FORTE MOBILISATION DE LA DERNIERE MARCHE QU?ELLE A ORGANISE.

    DE TOUT FACON 2015 SERA SANS BLAISE!

  4. Pour ceux qui ne connaissent pas leurs d?put?s illettr?s du CDP a l?assembl?e nationale, n?ont qu?? litre les ?claircissements de ma?tre Herv? Kam sur l?article 37 au Faso.net. Merci ma?tre Herv? Kam d?avoir compl?ter mes cris de 100 pages d??cris au sites d?information des r?seaux sociaux Burkinab? pour dire ? nos illettr?s d?put?s qu?ils n?ont pas la qualit? de repr?senter notre peuple dans une assembl? nationale dont ils ne savent pas les lois qu?ils votes pour nous prot?g?. L?article 49 ne s?applique pas par un pr?sident intelligent pris par des d?putes comme leurs maitresses soumises au lit. L?article 37 est intouchable au vouloir des d?putes, car il est prot?g? par certaines r?gles dont il faut passer, mais ces d?putes illettr?s ne pensent qu?? leurs copines barricad?s dans les villas de Ouaga 2000, oubliant d??tudier profond?ment nos articles de lois.
    Merci ma?tre, m?me un ?l?ve de CM1 connaisse sur ses cinq doigts nos articles de lois, leurs lettres et leurs esprits, que ces d?putes ramass?s dans des tas d?ordures de nos villages. Merci ma?tre, que chacun consulte mes messages depuis plus de deux ans, mes cries sur l?article 49 qui pouvaient r?veiller les d?put?s endormis. En tant qu?archiviste, et connaissant par c?urs les lettres et les esprits de nos articles de lois, il sera tr?s difficile ? une assembl?e nationale bidon de modifier l?article 37 a 15 mois de l??lection pr?sidentiels a moins de passer visiblement par un tripatouillage.
    98% des juristes Burkinab?, jeunes ou vieux, ont appr?hend?s l?incapacit? des d?put?s majoritaires ? l?assembl?e nationale de lire et d??clairer une loi qui prot?ge r?ellement le peuple dont ils sont garants. Pourtant ce sont ces m?mes d?put?s qui sont cens?s de prendre toutes responsabilit?s pour prot?ger nos lois qui est l?arbitre du peuple et ses gouvernants corrompus. Merci ma?tre, je confirme

  5. Le cas d’Achille Tapsoba est ? ?tudier dans les ?coles.On peut en faire un module comme ceci: » Comment utiliser son intelligence au profit du Mal ». Dans quelques ann?es, quand il n’aura plus de jambes solides pour marcher et qu’il fera appelle ? un troisi?me pied, j’esp?re qu’il ira ? confesse.

  6. Et voila! la machine s’emballe, le CDP commence a lancer ses ballons d?essai pour la patrimonialisation du pouvoir. Nul besoin de lancer un appel ? Blaise Compaor? pour convoquer un r?f?rendum en vue de lui offrir le pouvoir ? vie, car il est y est dispos? et l’a fait savoir n fois;la derni?re en date depuis Washington.
    Monibilisez vous Hommes de bonnes foi donnons nos poitrines pour parer ? toute man?uvre du CDP.

  7. Tout le reste sur un referendum est une malhonn?te du pr?sident Blaise Compaor? et son entourage. L?article 37 est intouchable a 15 mois de l??lection pr?sidentiel par deux principes, dans ces deux principes la s?curit? juridique trouve a s?appliqu?. Le conseil des sages avaient notamment tranch? le d?bat en ces termes, dans leur rapport du 30 juillet 1999 a la page 14 au titre des recommandations paragraphe 2.2.2.2 : ?????Respecter les r?gles du jeu d?mocratique et accepter le principe de l?alternance politique tant au niveau des institutions que des partis politique.???? Et dans leur proposition d?une solution finale ? la page 2.3.1, les sages ont demand? ceci : Revenir sur la modification de l?article 37 de la constitution et y r?introduire le principe de la limitation ? deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs, conforme ? l?Alenia 164 Alenia 3 de la constitution qui touche un point capital au principe de l?alternance politique rendu obligatoire par le texte constitutionnel de 1991. Le pr?sident Blaise Compaor? a confirm? ces deux principes et donner sa parole au conseil des sages de quitter le pouvoir apr?s ses deux mandats. Si un juriste nous dit qu?on peut modifier l?article 37 en passant par un referendum bidon, c?est outre pass? par les prescriptions de l?article 37 dont la lettre et l?esprit interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, et cela s?appelle du tripatouillage d?un article de loi. A 15 mois de l??lection pr?sidentiel, si le pr?sident essaye d?applique l?article 49 pour demander au peuple un referendum, il sera tax? de manipulateur parce qu?il se saisit lui-m?me, et s?il s?ent?te, il aura une tension sociale interminable comme en 1999 avec le drame de Sapouy. Aucun juriste ne peut prouver que l?article 37 avec les deux principes et la parole donn? du pr?sident, garant de nos institutions, est modifiable pendant le dernier mandat du pr?sident Blaise Compaor

  8. SIMPLEMENT HONTEUX CETTE DECLARATION POUR DES SOIS DISANT RESPONSABLES.

    VOUS PRETENDEZ DEFENDRE L?INTERET DU PEUPLE ET QUE VOS PROPOSITIONS EMANENT DE LA VOLONTEE DU PEUPLE ET VOUS LES 81 DEPUTES (DEPUTES MEDIOCRES ET QUI FONT PAS HONNEURS) VOUS CROYEZ QUE CETTE DECLARATION EMANE DU PEUPLE?

    OU EST PASSEZ ALORS VOTRE TAXE DE DEVELOPPEMENT COMMUNALE (TDC)? VOUS NE PENSEZ QU?A VOTRE VENTRE ET VOUS N?ECOUTEZ JAMAIS VOTRE PEUPLE!

    DE TOUT Fa?on ON VOUS AIT A L?OEIL!

  9. Mr. Compaor? vous ?tes seule face ? votre ent?tement : l?article 49 ne peut s?appliqu? au moment o? nous d?b?tons, comme l?article 37 ne peut ?tre modifi? ? la porte de l??lection pr?sidentielle de 2015 dont la lettre et l?esprit interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Il ne m?me pas envisageable que vous appliquez l?article 49, car vous serez automatiquement tax? de manipulateur et lyncher par le peuple : l?article 49 ?gale conseil constitutionnel, vous saisissant cet organe pour demander un referendum, vous ne pouvez pas vous saisir vous-m?me ! Il doit l??tre par vous-m?me, le premier ministre, le pr?sident de l?assembl?e nationale ou 1/5 ?me des d?put?s, cet organe reste le miroir et le r?pondant de votre pouvoir. Faisant ce referendum bidon, les intellectuels, la soci?t? civile, l?opposition, et le monde averti du Burkina se soul?veront avec un confort l?gitime contre vous, qui risquerait votre d?mission, un mauvais point pour l?alternance. Pass? outre les prescriptions de l?article 37, ou le referendum, sera un tripatouillage d?un article de loi avec le risque d?encourir le d?saveu populaire qui engendrera une crise infinie dans notre pays. M?me vos fid?les ont peur de l?avenir du Burkina avec vous ? sa t?te. Si c??tait aussi facile avec un peuple m?ri et une jeunesse assoiff? de l?alternance, le CDP n?avait m?me pas la peine d?attendre votre mot d?ordre pour le referendum qu?il peut truqu? les r?sultats en une seconde : Un de vos proches me disait a la marche de l?opposition, ?????si Blaise Compaor? pouvait se s?parer des Djihadistes a son cabinet et au cabinet du minist?re des affaires ?trang?re, des personnes qui ont servis le Burkina au Mali et ? Djeddah, et qui ont ?t?s plus proches des th?orises endurcis avec des achats de conscience qui devienne des condamnations a mort de leur part, le pr?sident r?fl?chirai deux fois mieux. Mais ces ceux deux directeurs de cabinets qui sont ? l?origine des transactions financi?res des m?diations et autres, au pr?s des djihadistes, ne permettront jamais au pr?sident de r?fl?chir ou de changer un hotta de sa position de quitter le pouvoir, ou il est mort. A mon avis c?est vrai. Topan au Mali pendant le temps fort des lib?rations des otages et le probl?me du MNLA. Un Compaor? a Djeddah avec les islamiste endurcis, deux personnes qui tiennent les cabinets du c?ur de l??tat Burkinab

  10. Pas ?tonnant de la part d’un dirigeant militaire. On ne peut pas s’?tonner.
    Pendant que nos populations ont besoin de plus d?h?pitaux, d’infrastructures renforc?es, d’?ducation, d’universit?s… on se permet d’investir dans l’armement quoi que utile pour une nation, mais pas indiqu? vu le contexte du pays.
    J’invite notre ch?re pr?sident ? jeter un coup d??il chez son voisin la C?te d’Ivoire. en 4 ans de pouvoir, les infrastructures et les universit?s poussent comme des champignons..oups! d?sol?: j’avais oubli? que lui est un intellectuel.

  11. ?coutez ! Il faut accepter la libert? d’opinions au Faso internautes.Des gens ont fait des d?clarations contre la modification de l’article 37,d’autres en font pour soutenir.Chacun joue son r?le.Le d?put? Alain YODA et les membres alli?s de son groupe parlementaire CDP ont le droit de faire des appels ou propositions de soutiens au pr?sident Compaor?.Il faut ?viter la pens?e unique .Laisser les gens s’exprimer et la position majoritaire se d?gagera ? la derni?re minute de fa?on d?mocratique.La d?mocratie,c’est le consensus,le compromis et non l’unanimit

  12. Tw Tabsoba Fo Bien Apprendr A Parler Si Non Jav? Compri Come Tu Lav? Dit On Al? Senfflamer Ici Dabord

  13. ACHILLE TAPSOBA ,t’a pas honte? m?me p?tit « minist?re de la jeunesse » tu n’as pas pu gerer , c’est quelques mois tu as fait. Nous on s’en fout de gros fran?ais.

  14. Achille Tapsoba, Norbert Zongo disait ceux-ci ? ton mentor ???? comment fera le pr?sident blaise Compaor? pour s?imposer aux intellectuels qui appr?hendent les dimensions de sa dictature et le drame qu?elle repr?sente pour notre peuple ? Une seule solution s?impose ? lui : emprisonner, tuer, faire disparaitre. Il n?y a pas d?autre alternative. Monsieur le pr?sident est bel et bien reparti pour la violence qui fera bient?t de nouvelles veuves et des nouveaux orphelins par milliers. Le CDP et son foutu parlementaire a en face des intellectuels de l?UPC, ADF/RDA, du MPP et tant d?autres pr?tent a donner leur vie pour que l?air Blaise Compaor? s?efface et laisser le pays avancer pour l?avenir de notre jeunesse. Que Dieu tout puissant prot?ge le Burkina et ceux comme les responsables des partis politique comme UPC. ADF/RDA du GFOP, qui risquent leur vie ? tout moment comme NEBIE, NORBERT ZONGO, pour le maintien de l?article37, qui prot?ge le peuple d?un dictateur qui veut s??terniser au pouvoir, et aider par un Fran?ais cam?l?on ennemi du peuple Burkinab?, meurtri par la corruption ? ciel ouvert. Le peuple Burkina doit se lever contre cet ?tranger venu d?ailleurs, et veut mettre le feu au pays avant d?appeler la France de venir le Chercher. Le chef du groupe parlementaire du CDP a l?agoni, qui fait le chaud et le froid ? l?assembl? nationale, doit ?tre expuls? de notre pays pour des d?cisions prises en minorit? pour des int?r?ts personnelle qui peuvent cr?er un d?saveu populaire, et qui conduira le pays dans une crise sanguinaire : le chef du groupe parlementaire le fran?ais Alain Yoda, doit ?tre d?mis de ses fonctions, pour permettre tous les acteurs politique de se retrouver tous sur une table, pour un dialogue nationale, qui aboutira ? une alternance politique apais? dans notre pays. Mr. Alain Yoda oublie le peuple, en prenant des d?cisions cruelles par achat de conscience et de la r?pression des d?put?s majoritaire, pour mettre le feu au Burkina et envoyer le pr?sident Blaise Compaor? a la CPI, pourtant qui m?rite malgr? tout une sortie honorable. Le temps de laisser un ?tranger de mettre le feu ? notre pays est r?solu. L??lu aux id?es de Mme. Bro du r?gime GBAGBO n?a pas sa place au pays des hommes int?gres. Achille Tapsoba : Ne prend pas ta faiblesse et ton ?chec dans le pass? pour s?acharner sur un peuple qui veut du changement. Respecte l?article 37 pour que la jeunesse puisse s?exprimer, comme le Capitaine Sankara vous a donn? l?opportunit?. Vous devez imp?rativement acceptez l?alternance qu?on puisse faire avancer le Burkina avec la jeunesse.

  15. Et si le CDP proclamait Blaise « Fils de Dieu »? Leur amour envers un homme les conduira ? nier les fondamentaux de l’existence!Nous nous savons que Blaise s’en ira tr?s bient?t, de gr? ou de force!

  16. Ce petit philosophe mu par la politique du ventre a perdu toute logique. Avec un document sans aucune signature ils veulent pousser leur Blaiso ? l’ill?galit? et ? prendre le plus grand risque de sa vie. Ils refusent eux-m?mes de signer le document et veulent pousser leur Blaiso ? la noyade. C’est une preuve de plus que les chantres du r?f?rendum sont les pires ennemis du Blaiso.

  17. Le chien ne change jamais sa mani?re de s’assoir!!! Sachez que l’avenir du Faso se trouve actuellement dans vos mains et non dans vos bas ventres! Refl?chissez et pensez ? ce qui se passe autour de nous. Si vous mettez le feu ? ma patrie, vous serez punis par l’?ternel jusqu’? votre derni?re g?n?ration. politiciens de pacotilles comme ?a!

  18. Vraiment, nous verrons tout avec ces Cdpistes-l?. Quand gar?on parle, il dit pas il n’a pas parl?. Arr?tez donc ces atermoiements-l? et assumez-vous ! Lancez ce fameux r?f?rendum et vous saurez combien est grande la hargne qu’a la majorit? des burkinabe d’en finir avec ce r?gime. ESSAYEZ ET VOUS VERREZ !!! ESSAYEZ VOIR !!!

  19. le moyen certes diff?re mais votre objectif est le m?me sauter le verrou de la limitation des mandats pr?sidentiels.l'ali?nation,la divinisation de blaise de la part d'un philosophe c'est ?tonnant.

  20. MERCI BCP B24 POUR CETTE NEWS SI CAPITALE POUR LA QUIETUDE AU FASO!,!!!!
    NGAAAW!!!!!!!
    SI JAMAIS CELA ?TAIT,CE SERAIT LA R?EDITION DE RWANDA 94 VERSION BURKINABE ENTRE PRO ET ANTI R?F?RENDUM!!!!!!!!!
    PR?SENTEMENT,IL N’YA QUE LE TOP DE D?PART DU PF QUI EST ATTENDU DANS LES DEUX CAMPS!!!!!!!!!
    H?LAS, C’EST VRAI,ET TOUT EST PR?T!! »

  21. Ils ont recul?! il y a lieu de f?liciter l’adf/rda m?me s’il faut rester prudent qui n’a pas voulu se m?ler dans leur danse macabre, et m?me ? l’assembl?e nationale ils ne sont pas rassur?s qu’il n’y aura pas de d?fection, la presse a relev? le fait qu’il n’y a pas de liste des signataires. il est temps que les burkinab? s’asseyent et discutent de la d?mocratie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page