Le CSC regrette les « allusions aux appartenances ethniques et religieuses »

Ceci est un communiqué du Conseil supérieur de la communication (CSC) en rapport avec le traitement de l’information au Burkina. 

Suite aux événements des 30 et 31 octobre 2014, le Conseil supérieur de la communication a entrepris des tournées auprès des médias de la capitale et de l’intérieur du pays. Il s’est agi de s’enquérir des difficultés rencontrées dans le traitement de l’information lors du soulèvement populaire et de prodiguer des conseils aux journalistes pour un traitement de l’actualité allant dans le sens de l’apaisement et de la cohésion sociale.

La suite après cette publicité

S’il faut saluer dans l’ensemble le professionnalisme dont la plupart des médias font preuve dans le traitement de l’information en cette période sensible de la vie nationale, il y a lieu cependant de regretter la persistance de quelques dérives. Elles sont relatives à des informations pas toujours fondées, et à des allusions aux appartenances ethniques et religieuses qui ne sont pas de nature à consolider la paix et la cohésion sociale.

La liberté de presse au Burkina Faso est un acquis précieux dont il faut user avec précaution. Sa survie tient sans doute au strict respect des règles d’éthique et de déontologie. Ceci engage la responsabilité entière des professionnels et des usagers des médias que nous sommes tous.

C’est pourquoi, le Conseil supérieur de la Communication exhorte les médias à maintenir le cap du professionnalisme pour contribuer à une transition démocratique apaisée.

La Présidente

Nathalie SOME

Chevalier de l’Ordre de Mérite Burkinabè

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

4 commentaires

  1. ya un samo b?te du cot? de bobo moussa zerbo , de l upc , qui cesse de surfer sur ces all?gations de certains m?diats pourri .

  2. l.appartenance ethnique,religieuse et autres inepties disent tr?s peu de choses au peuple int?gre de ce pays.seuls le programme et la qualit? de la gouvernance comptent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page