Affaire boissons périmées : Le Premier ministre félicite la police

Le Premier ministre Isaac Zida a, dans un communiqué rendu public ce 2 mars 2015, félicité la Police nationale pour la saisie des canettes de boissons périmées dans l’entrepôt du groupe OBOUF, il y a de cela presque deux semaines.

La suite après cette publicité

« Je voudrais par le présent communiqué, féliciter la Police Nationale pour cette action d’éclat », a déclaré le chef du gouvernement, appelant les forces de l’ordre  à continuer les investigations afin de dénicher d’éventuels produits du même acabit.

« J’encourage la Police Nationale et l’ensemble des forces de sécurité à persévérer dans cette lancée, à approfondir les recherches dans toutes les localités du Burkina Faso, pour retrouver d’éventuels produits impropres à la consommation, de sorte à préserver la santé de nos populations », peut-on lire dans le communiqué.

Le Premier ministre a également eu des mots à l’endroit des Burkinabè, les appelant au « calme et à la retenue, de sorte à permettre à la Justice de travailler dans la sérénité, pour faire toute la lumière sur cette affaire ». Il les exhorte également  à aider la police en dénonçant toute activité jugée répréhensible.

« J’invite tous les compatriotes à collaborer sans hésitation ni crainte avec les forces de sécurité, pour signaler tout produit frauduleux, falsifié ou périmé, et par-dessus tout dénoncer toute activité susceptible de porter atteinte à la santé publique, à la paix et à la cohésion sociale », lit-on dans le communiqué.

A noter que le PDG du groupe OBOUF, Boureima Ouédraogo, a été mis sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou, ce 2 mars 2015. Une première audience est prévue le 17 mars prochain, avec les 12 autres personnes déjà mises aux arrêts dans cette affaire.

L’avocat du PDG a entamé une grève de la faim au palais de la justice ce lundi pour protester contre ce qu’il considère comme une atteinte aux droits de son client, avant de lever le camp tard dans la nuit.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

15 commentaires

  1. Lui il est mieux il a le choix de faire greve de faim. Il y'a des milliers de burkinab? qui n'ont pas un repas par jour… Et c'est justement eux que son employeur OBOUF est entrain d'intoxiquer.

  2. obouf lui meme ne fait pas greve de la faim et c’est son avocat qui le fait ? sa place.du courage ? toi

  3. J’adore !!! L’avocat qui entame une gr?ve de la faim devant le TGI avant de lever le camp tard dans la nuit… XPDR !!! Le ridicule ne tue pas s?rieux !!! :-)

  4. Mais il par? ke lui m?m avait refus? de se soumettre ? la justice de notre pay pour le probl?me de construction en ville

  5. Avocat de Obouf gr?ve de faim est petit, il faut te pendre. La traque du jeton vous aveugle au point que tu m?prise la sant? des populations. Plus rien ne sera comme avant

  6. Avocat de Obouf gr?ve de faim est petit, il faut te pendre. La traque du jeton vous aveugle au point que tu m?prise la sant? des populations. Plus rien ne sera comme avant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page