Nouveau code électoral : le ministre Barry satisfait, le député Bouda mécontent

Après le vote du projet de loi portant modification du code électoral, Burkina 24 a recueilli les propos du ministre Auguste Denise Barry ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et de la sécurité et du député Aboubacar Bouda (député de l’ancienne majorité).

La suite après cette publicité

Ministre Auguste Denise Barry

« Cette loi vise à réparer des injustices »

L’ensemble des amendements ont été passés au peigne fin, et adoptés par le CNT, c’est donc, une joie de voir un projet de gouvernement qui a été adopté par l’organe de la transition et mieux, ce projet visait à intégrer un certain nombre d’innovations et à réparer un certain nombre d’injustices de façon pratique dans les élections.

Député Aboubacar Bouda

« Vous ne pouvez pas accuser une personne et l’interdire de parler au procès »

Nous avons choisi de ne pas voter cette loi parce que dans le fond, c’est une loi qui vise à exclure parce que selon leur affirmation, le peuple ne veut plus de certaines personnes. Nous nous sommes dit que pour dire cela, il faut laisser tout le monde aller aux élections. C’est dans les urnes que nous allons savoir si tel ou tel est aimé ou pas.

Vous ne pouvez pas accuser une personne et l’interdire de parler au procès. Ce n’est pas normal. Ils disent que cette loi est une volonté du peuple, nous, nous disons que ce n’est pas bon.

Propos recueilli Bienvenue APIOU

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page