Concours directs : 12 présumés fraudeurs aux arrêts

Douze présumés fraudeurs ont été mis aux arrêts « pour  fraude » aux concours directs de la fonction publique, le 14 août 2015, selon un communiqué du Service d’information du gouvernement.

La suite après cette publicité

Le gouvernement précise que « grâce au dispositif de veille antifraude mis en place, le mode d’action a été bien circonscrit  et une enquête a été ouverte« .

Le communiqué ajoute enfin que « la  correction des copies, démarrée le 18 août 2015, se poursuit normalement ». 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page