Présidentielle 2015 : Natama renonce aux 25 millions de F CFA de l’Etat

Le candidat indépendant à la présidentielle 2015, Jean-Baptiste Natama, a décidé de renoncer à la subvention accordée par l’Etat burkinabè pour soutenir les candidats au scrutin présidentiel.

La suite après cette publicité

Des sources proches du candidat ont en effet indiqué que Jean-Baptiste Natama estime que faire de la politique est un « sacerdoce » et qu’il voulait par cet acte matérialiser la « rupture » qu’il prône et lancer un signal fort pour une nouvelle façon de faire la politique au Burkina.

Un proche du candidat explique en effet que le paysage politique burkinabè est infesté par des « entrepreneurs politiques » qui n’arrivent pas à engranger des voix à chaque scrutin, mais qui sont présents à toutes les échéances électorales. « Il faut prendre le peuple au sérieux !», s’offusque-t-il.

Jean-Baptiste Natama a par conséquent décidé d’initier une correspondance adressée à l’Etat en vue de lui demander de consacrer l’enveloppe de 25 millions de F CFA qui lui était destinée à la « réalisation d’une œuvre sociale », avec l’intention de vérifier que ce vœu sera suivi d’effet.

Pour rappel, le gouvernement burkinabè a alloué une somme d’un milliard 300 millions de F CFA au titre de la subvention de la campagne électorale et de la prise en charge des délégués des bureaux de vote des différents candidats aux élections présidentielle et législatives du 29 novembre 2015. 25 millions de F CFA sont réservés à chaque candidat à la présidentielle.

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page