Attentats au Burkina : La réaction du RDEBF

Le Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDEBF) a réagi sur les attaques essuyées ce 15 janvier 2016 par le Burkina.

La suite après cette publicité

Notre pays, le Burkina Faso, vient de connaitre l’un des évènements les plus tristes de son histoire.

En effet, le vendredi 15 janvier dernier, nous avons été victimes d’une attaque des forces du mal qui a semé tristesse et désolation dans les cœurs de nos populations.

Cet acte barbare, lâche et odieux a occasionné de nombreuses pertes en vies humaines, plusieurs blessés et des dégâts matériels énormes.

Le Rassemblement Des Ecologistes du Burkina Faso ne pouvant rester indifférent face à cette situation, vient par cette déclaration, compatir à la douleur du peuple burkinabé, présenter ses condoléances aux familles éplorées et souhaiter prompt rétablissement aux nombreux blessés.

Par ailleurs, nous félicitons nos forces de défense et de sécurité qui ont fait preuve de courage et de patriotisme dans leur réaction face à cette situation.

Nous remercions les forces étrangères pour leur intervention aux côtés de leurs frères d’armes.

A la presse, nous traduisons nos sincères félicitations pour le professionnalisme dont ils ont fait preuve lors de ces évènements.

Nos encouragements vont aussi à l’endroit des autorités nouvellement installées. Cependant, nous souhaitons qu’au vu de cette nouvelle donne un accent particulier soit mis sur la sécurité du pays pour que de tels évènements malheureux ne se produisent plus.

Le RDEBF exhorte enfin le peuple burkinabé à l’union sacrée, à la vigilance et à la collaboration avec les forces de défense et de sécurité. Dans ce sens tout comportement ou tout acte suspect tendant à nuire à la sécurité et à la quiétude des personnes doit être dénoncé le plus tôt possible aux autorités compétentes.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso !

 Le président intérimaire

Adama SERE

publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page