Présidentielle au Tchad : le point

Les Tchadiens ont été appelés aux urnes ce dimanche 10 avril 2016 pour élire  leur président de la République. Selon les observateurs, le scrutin était globalement paisible. Toutefois, cela n’écarte pas des risques de contestation par l’opposition. 

La suite après cette publicité

Dans les grandes villes du pays, de vastes déploiements des forces de l’ordre ont été remarqués. Tandis que  les SMS et l’internet ont été interrompus.  Le président sortant Idriss Déby Itno, t candidat à sa propre succession, est bien parti pour être reconduit à la tête du Tchad.

Le taux de participation à ce scrutin est jugé assez élevé pour départager les 13 candidats à l’assaut du fauteuil présidentiel.

Au sortir du bureau de vote où il a exercé son devoir civique, Idriss Déby Itno a fait remarquer que « le Tchad doit sortir grandi de ces élections », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « les élections ne doivent pas être source de crise, source de divisions ou sources de déchirements. À la classe politique d’accepter de la manière la plus sincère et honnête possible les résultats des urnes, le choix du peuple. La vie continue. Ça ne s’arrête pas à une élection », a-t-il recommandé.

Le chef de l’opposition, Saleh Kebzabo, après son vote a expliqué que « le 10 avril est la date du changement : ce soir nous serons libérés du joug de la terreur, de la barbarie », a-t-il déclaré.

Ce dernier a partagé ses craintes de voir émerger la fraude au cours de cette élection. « On nous signale des bourrages d’urnes, nous qui pensions que le bulletin unique est un bulletin antifraude. On coche tout, on remplit les urnes », s’est-il inquiété.

Sa position est renchérie par le candidat Nouradine Delwa Kassiré Coumakoye, pour qui cette élection s’est déroulé dans « l’illégalité totale ».

Les résultats provisoires sont attendus dans deux semaines.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU-Burkina24

Source: Jeune Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page