Coupe de la fraternité 2017 : Les « Frères unis » maîtres à Bendatoèga

2375 0

La deuxième édition du tournoi maracana dénommé « Coupe de la fraternité », et sponsorisée par la société immobilière PNBF, a été  remportée par l’équipe des « Frères unis » qui a battu celle « Excellence » sur la marque de 2 buts à 0. La finale s’est jouée le mercredi 6 septembre 2017, sur le terrain de Bendatoèga, dans la Commune rurale de Pabré.

La finale du tournoi de la fraternité a eu lieu le mercredi 6 septembre 2017 sur le terrain de Bendatoèga dans la commune rurale de Pabré. Elle a été organisée par Pierre Sawadogo, conseiller municipal du village, avec le soutien de la société immobilière PNBF. « C’est pour apporter l’union au sein de la jeunesse que j’ai organisé ce tournoi » a déclaré le promoteur. Ce tournoi a duré deux jours et cela est lié au calendrier très chargé du parrain qui n’est autre que le sélectionneur des Etalons, a confié l’initiateur du tournoi.  

Le tournoi a été présidé par Paulo Duarté, entraîneur des Etalons. Pour lui, il a accepté parrainer ce tournoi car « derrière le football de haut niveau, il y a toujours le football de route » et il faut soutenir le football de route. Il a également ajouté que c’est à travers ce football que nait le rêve des jeunes de faire carrière. Il se dit prêt à soutenir ces types d’initiatives afin d’encourager et de motiver les jeunes. Pour avoir suivi la finale entre « Les Frères Unis » et « Excellence », le parrain l’a qualifié de « très beau match » et a apprécié le fair-play des deux équipes.

Le public présent a eu droit à un divertissement à la pause

Burkina 24

« Le football est un jeu où on peut gagner ou perdre », dixit Abdoul Rasmane Compaoré, capitaine des « Frères Unis ». Il a été élu meilleur buteur du tournoi avec 15 buts. Expliquant que cela est lié à ses placements et déplacements sur le terrain, le capitaine dit rêver de jouer dans une équipe comme le FC Barcelone.

Le capitaine de l’équipe perdante, Ousseni Kabore, explique la défaite des siens par la fatigue et le non-respect de certaines consignes sur le terrain. Pour lui, au-delà du découragement, ils ont tiré une leçon car dans le football « on apprend toujours », dit-il.  

Le tournoi a été sponsorisé par la société PNBF qui est installée au Burkina Faso depuis fin 2014. C’est une société immobilière qui accompagne le ministère de l’Habitat dans le projet des 10.000 logements à Bassinko. Selon Madina Djelbeogo, responsable de l’équipe commerciale PNBF, le volet social est en avant et c’est pour cela que les responsables de la société n’ont pas hésité à répondre à l’appel des jeunes de Bendatoèga pour les accompagner à organiser ce tournoi maracanan.

L’équipe victorieuse a reçu la somme de 250 000 F CFA. L’équipe malheureuse, elle est repartie avec 100 000 F CFA et 50.000 FCFA à celle occupant la troisième.

Aimé KPODA et Alice THIOMBIANO (Stagiaires)

Burkina 24 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles du même genre