Libye: Plus de 20.000 migrants coincés à Sabratha

Les Nations Unies ont révélé que 20.000 réfugiés et migrants sont présentement « retenus de force » dans des centres de détention à Sabratha. Ils y sont soit comme prisonniers ou migrants.

La suite après cette publicité

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a accusé les autorités libyennes de garder dans des prisons plus de 14.500 migrants et réfugiés. Ces derniers avaient été kidnappés par des trafiquants à Sabratha, considéré comme étant un site de souffrance et d’abus humains tant les conditions de vie étaient dégradantes.

Ces trafiquants d’être humains détiennent 6000 autres personnes dans cette ville de Sabratha, devenue le principal point de départ de l’immigration clandestine depuis 2011, année marquant la chute de Mohammar Kadhafi,  a alerté l’organisation onusienne.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                    Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page