Bobo : Les conducteurs de tricycle appelés « à la retenue »

Suite à  l’incident survenu le mercredi 15 août 2018, le président de l’association des conducteurs de tricycles de la ville de Bobo-Dioulasso Tidiane Kologo accompagné de certaines Organisations de la société civile, a rencontré les responsables de la police nationale ce jeudi 16 août 2018.  A l’issue de cette rencontre, il a invité ses « éléments » à la retenue.

La suite après cette publicité

Tout est parti du « refus d’un conducteur de tricycle d’obtempérer » au cours d’une opération de contrôle effectuée par les agents de la Police le mercredi 15 août 2018 à Bobo-Dioulasso.

Pour contraindre le conducteur de tricycle en fuite, l’agent de police va faire usage de son arme à feu.

Malheureusement, la balle qui a visé le pneu de l’engin finira par atteindre la jambe d’une passagère à bord du meme tricycle. Elle sera immédiatement prise en charge au CHUSS de Bobo-Dioulasso,  devant une foule de citoyens offusqués.

«Quand tu jettes une pierre, tu ne sais pas où ca tombe »

Selon le service des urgences de Bobo-Dioulasso, la victime est « hors de danger ». Le conducteur de tricycle à en croire leur président a lui aussi « regagné son domicile le jour même de son interpellation ».

Le jeudi 16 août 2018, la question a réuni le Commissaire central de la Police de Bobo-Dioulasso et l’Association des conducteurs de tricycles accompagné de certaines OSC.

Au finish, Tidiane Kologo a rappelé la nécessité pour tous de respecter la loi : « J’invite mes éléments à la retenue et au respect de la loi parce que quand tu jettes une pierre, tu ne sais pas où ça tombe », fait-il savoir.

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina24 à  Bobo-Dioulasso 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page