Code électoral : Le Conseil constitutionnel tranche

Le Conseil constitutionnel a décidé que les modifications apportées au code électoral sont conformes à la Constitution.

La suite après cette publicité

Le Conseil constitutionnel a rendu sa décision sur le recours introduit par 37 députés de l’opposition sur la confirmité à la Constitution  des modifications apportées le 30 juillet 2018 au code électoral par l’Assemblée nationale.

Les députés estimaient que le retrait de la carte consulaire des documents de votation des Burkinabè de l’étranger et l’ouverture de bureaux de vote uniquement dans les ambassades et les consulats constituaient une discrimination à l’égard des citoyens burkinabè vivant à l’extérieur.

Le Conseil constitutionnel, dans sa décision dont Burkina24 a obtenu une copie (  PDF), n’a pas suivi les opposants dans leur raisonnement et a déclaré les dispositions attaquées conformes à la Constitution.

A noter pour rappel que l’opposition politique burkinabè est en croisade contre le nouveau code électoral, convaincue que le parti au pouvoir le MPP prépare des fraudes pour gagner la présidentielle de 2020. Elle a affirmé qu’elle usera de tous les moyens pour se faire entendre dont des marches qui ont été annoncées.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

4 commentaires

  1. De toutes les façons, le débat est clos avec cette décision car le CFOB à plusieurs fois déclaré qu’il est legaliste. Il reste maintenant à l’opposition le combat de l’établissement massive des pièces de votation.

  2. Si il y a eu fraude démasquée, c’est celle de l’opposition par conséquent ils se savent déjà battus

  3. De toutes les façons, le débat est clos avec cette décision car le CFOB à plusieurs fois déclaré qu’il est legaliste. Il reste maintenant à l’opposition le combat de l’établissement massive des pièces de votation.

  4. Si il y a eu fraude démasquée, c’est celle de l’opposition par conséquent ils se savent déjà battus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page