Dialogue politique: Coup de pouce d’une délégation danoise au Burkina

1277 0

La visite d’échanges d’une délégation burkinabè au Danemark du 12 au 19 mai 2018 à Copenhague commence à porter ses premiers fruits. Dans le cadre d’un programme triennal, une délégation de l’Institut danois pour les partis et la démocratie séjourne dans la Capitale burkinabè. Ce mardi 28 août 2018, les hôtes ont pu rencontrer la majorité présidentielle et visiter le siège du plus vieux parti politique, l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA).

Du 12 au 19 mai 2018, 14 partis issus de l’arène politique burkinabè effectuaient une mission à Copenhague au Danemark. Et le jeudi 31 mai 2018, la même délégation était reçue à la Présidence du Faso pour remettre le rapport de la mission au Chef de l’Etat.

L’objectif principal de cette mission était notamment d’aboutir à un véritable dialogue politique au Burkina Faso. Engagement avait été pris par les autorités burkinabè d’accompagner l’initiative et le programme pour le dialogue politique. Les sillons sont déjà tracés.

C’est en effet dans le cadre de la phase préparatoire de ce programme triennal, avec comme interlocuteur principal le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), qu’une délégation danoise est présente au Burkina. A en croire le Porte-parole de l’Institut danois pour les partis et la démocratie, Martin Rosenkildé Pedersen, l’organisation a des connexions avec cinq pays africains.

Il dit avoir trouvé la délégation burkinabè à Copenhague « très curieuse et intelligente ». Raison pour laquelle, l’institut s’est montré favorable à contribuer à apporter des réponses positives pour assoir un dialogue politique franc et sincère, promouvoir la bonne gouvernance et trouver des solutions durables pour le développement économique et social du Burkina.

« Qu’on soit de la majorité ou de l’opposition, le Burkina Faso appartient à nous tous »

« J’apprécie très positivement cette initiative. C’est avec plaisir que l’ADF/RDA reçoit aujourd’hui cette délégation danoise, le CGD et également les partis membres de la majorité présidentielle et de l’opposition. La mission danoise, en venant pour constater la réalité au Burkina Faso, vient aussi partager son expérience avec notamment les partis politiques », s’est réjoui le Président de l’ADF/RDA, Maître Gilbert Noël Ouédraogo.

L’Institut danois pour les partis et la démocratie est une agence autonome du gouvernement danois œuvrant pour la promotion de la démocratie et le dialogue entre les partis politiques.

Pour Maître Bénéwendé Sankara, 1er Vice-Président de l’Assemblée nationale, cette visite tombe à pic, car dit-il, la classe politique burkinabè a vraiment besoin de cette expérience danoise. « La délégation danoise est là pour opérationnaliser l’offre qui avait été faite au Burkina Faso. Qu’on soit de la majorité ou de l’opposition, le Burkina Faso appartient à nous tous. La pluralité est une bonne chose en démocratie », a-t-il indiqué.

Plusieurs responsables d’organisations de la société civile et de partis politiques étaient présents au siège du « parti de l’éléphant » qui revendique plus de 70 ans d’existence. Il faut également noter que ce mercredi 29 août 2018, la délégation danoise rendra visite à l’opposition politique et au Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN).

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre